Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

L’arthrite juvénile

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L’arthrite juvénile

Message par Libre-d-espriT le Jeu 7 Mai - 19:00

(1)

(2)

(3)
1-Arthrite juvénile touchant quelques articulations

2-Arthrite juvénile touchant plusieurs articulations

3-Arthrite juvénile touchant plusieurs organes


L'arthrite juvénile est une inflammation continue d'une ou de plusieurs articulations, pendant au moins six semaines, et qui ne peut être expliquée par aucune autre cause. C’est une maladie qui touche les enfants de moins de 16 ans. Elle cause des douleurs, de la raideur et de l'enflure dans une ou plusieurs articulations.

L'arthrite ne frappe pas seulement les personnes âgées. En effet, près d'un enfant sur 1 000 âgé de moins de 16 ans souffre d'arthrite, ce qui fait de l'arthrite juvénile l’une des plus fréquentes maladies infantiles chroniques. Elle se rencontre tant chez les garçons que chez les filles.

Quels sont les signes de l'arthrite juvénile?
Parce que les enfants ne se plaignent pas toujours de la douleur, il est parfois difficile de détecter l'inflammation des articulations. Si votre enfant est atteint d'arthrite, il se plaindra peut-être de raideur au réveil. Il marchera peut-être en boitillant ou aura de la difficulté à se servir d'un de ses bras ou d'une de ses jambes. Il pourrait aussi avoir d'autres problèmes, mais ils ne se verront pas tout de suite. Par exemple, l'inflammation du genou peut entraîner une croissance légèrement plus rapide de la jambe touchée. L'inflammation peut également affecter les yeux sans que votre enfant ne s'en rende compte. L'inflammation causée par l'arthrite juvénile s'aggrave parfois (on dit alors que l'enfant a une poussée) mais, pendant d'autres périodes, elle semble avoir disparu (c'est ce qu'on appelle une rémission). L'arthrite juvénile est donc difficile à détecter.

L'arthrite juvénile présente plusieurs caractéristiques spéciales:

§ Croissance : Une des caractéristiques spéciales de l'arthrite juvénile est l'effet de l'inflammation sur la croissance de l'enfant. Parfois, si l'arthrite est grave, la croissance peut être ralentie. Elle reprendra de façon normale lorsque l'arthrite se sera améliorée.

§ Troubles oculaires : Parfois, l'enfant atteint d'arthrite juvénile souffre d'une inflammation des structures internes de l'œil, appelée 'uvéite chronique', qui peut provoquer des troubles de la vue. La maladie peut toucher un œil ou les deux. Il est donc important que votre enfant subisse des examens ophtalmologiques régulièrement, même si ses yeux ne sont pas rouges ni douloureux.



§ ةvolution imprévisible : L’arthrite peut durer de quelques mois à un an, et ne jamais récidiver mais dans la plupart des cas, la maladie évolue par poussées pendant de nombreuses années, selon la forme d'arthrite. Ces poussées ont tendance à devenir de moins en moins graves et de moins en moins fréquentes avec le temps.

Quelle est la cause de l'arthrite juvénile?
On ne connaît pas la cause exacte de l'arthrite juvénile. Ce n'est pas une maladie de famille et elle ne peut pas être transmise d'une personne à une autre. Dans l'arthrite juvénile, le système immunitaire cesse de fonctionner comme il faut et s'attaque aux tissus sains. On ne sait pas ce qui déclenche ce processus.

Que pouvez-vous faire si votre enfant est atteint d'arthrite juvénile?
Si votre enfant souffre d'une inflammation d'une ou de plusieurs articulations, le médecin examinera votre enfant et lui fera subir certains tests, tels que des radiographies et des analyses sanguines pour trouver la cause de l'inflammation. Si le pédiatre ou le médecin traitant pense que votre enfant est atteint d'arthrite juvénile, il l’enverra voir un rhumatologue.

Diagnostic


Comme l'arthrite peut exister dans de nombreuses maladies différentes, le rhumatologue va procéder à d'autres épreuves diagnostiques pour éliminer les autres causes possibles de la douleur et de l'enflure articulaire.

Formes d'arthrite juvénile et variabilité des symptômes
Forme oligo-articulaire (qui ne touche que quelques articulations)
C'est la forme la plus répandue, et en général la moins grave, d'arthrite juvénile. Elle apparaît le plus souvent vers l'âge de quatre ans, ou avant. Les articulations les plus souvent touchées sont le genou, la cheville, le poignet et le coude. Jusqu'à 20 % des enfants atteints de cette forme présentent un jour ou l'autre une uvéite. C'est pourquoi tous les enfants atteints doivent subir régulièrement un examen des yeux au moyen d'une lampe à fente.

Forme polyarticulaire (qui touche plusieurs articulations : 5 ou plus)
Cette forme peut se manifester à tout âge et, le plus souvent, elle débute dans plusieurs articulations en même temps. Au début, elle n'intéresse qu'une ou deux articulations, puis s'étend à d'autres. Elle peut durer de six mois à de nombreuses années.

Arthrite juvénile systémique (forme généralisée)
La forme d'arthrite juvénile qui est généralisée dès le début de la maladie est une forme moins fréquente mais souvent plus grave. Elle représente environ 20 % des cas. La plupart du temps, elle frappe de nombreuses articulations différentes. L'enfant présente des poussées de fièvre et une éruption cutanée qui apparaît et disparaît avec la fièvre. On observe souvent une enflure des glandes lymphatiques et une augmentation du volume du foie et de la rate. Lorsque la fièvre persiste pendant plusieurs semaines, l'enfant s'affaiblit, il maigrit et devient pâle à cause de l’anémie.

Arthrite psoriasique

Le psoriasis est une maladie de la peau qui s'accompagne souvent d'arthrite. Lorsque l'arthrite et le psoriasis sont concomitants, on parle d'arthrite psoriasique. Cette forme d'arthrite peut frapper à tout âge. Chez environ la moitié des enfants atteints, l'arthrite apparaît avant tout signe de maladie cutanée.

Spondylarthropathie
Cette forme d'arthrite frappe en général des enfants âgés de moins de 10 ans, et c'est la seule forme d'arthrite plus fréquente chez les garçons que chez les filles. Le plus souvent, elle touche quelques articulations des membres inférieurs, et souvent les hanches. L'inflammation articulaire qui caractérise la spondylarthropathie persiste souvent à l'âge adulte.

Polyarthrite rhumatoïde semblable à celle de l'adulte
Parfois, la polyarthrite rhumatoïde de l'adulte débute pendant l'enfance. Cette forme d'arthrite peut vraiment être considérée comme une polyarthrite rhumatoïde juvénile. Dans ce cas on détecte toujours dans le sang une protéine appelée 'facteur rhumatoïde'.

Traitement
Lorsque le diagnostic d'arthrite aura été posé, votre médecin coordonnera le traitement global, qui comprendra la prise de médicaments et un traitement de réadaptation. L'exercice aide à prévenir la perte d'amplitude du mouvement articulaire et favorise la croissance normale.

L'attitude et la réaction psychologique de l'enfant et de ses proches revêtent une importance primordiale pour l'avenir. L'inflammation risque en effet de laisser des lésions articulaires, mais un programme d'exercice et le port d'attelles peuvent aider à prévenir les déformations des articulations. Il faut parfois un certain temps avant de pouvoir observer les bienfaits du traitement. C'est pourquoi la fidélité soutenue au traitement prescrit et une attitude positive, tant de la part de votre enfant que de la vôtre, sont les clés du succès thérapeutique.

Médicaments
Les médicaments prescrits par le médecin diminuent l'enflure des articulations, soulagent la douleur et la raideur articulaires, ce qui aide votre enfant à exécuter plus facilement les exercices prescrits. La nature et la puissance d'action de ces médicaments sont fonction de la gravité et de la forme d'arthrite dont souffre votre enfant.

· Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) sont souvent utilisés pour traiter l'arthrite juvénile. Les AINS sont des médicaments qui atténuent la douleur, l'enflure et la raideur, mais ils ne contribuent pas à prévenir les lésions articulaires. L'effet indésirable le plus fréquent entraîné par tous les AINS, c'est l'irritation gastrique; on peut souvent prévenir cette irritation en recommandant à l'enfant de prendre le médicament avec des aliments.

· On administre parfois de la cortisone en l'injectant directement dans une articulation pour obtenir un soulagement temporaire.

· Pour traiter les enfants qui ont de l'inflammation dans plusieurs articulations, on a parfois recours à des agents anti-rhumatismaux à action lente. Dans ce cas, le traitement doit se poursuivre pendant longtemps (souvent, des mois ou des années) même lorsqu'on a réussi à maîtriser la maladie, pour prévenir toute récidive de l'arthrite. Chaque médicament entraîne des effets secondaires qui lui sont propres et dont la manifestation doit être surveillée attentivement par des examens et des tests de laboratoire effectués régulièrement.

· Dans les cas très graves, le médecin prescrira peut-être aussi de la cortisone sous forme orale. Ce médicament soulage l'inflammation et agit sur le système immunitaire.

La rééducation des articulations
· Votre médecin recommandera peut-être que votre enfant aille chez un physiothérapeute (rééducation fonctionnelle) ou chez un kinésithérapeute qui va élaborer d'autres stratégies pour réduire les lésions articulaires et musculaires.

· il est très important que votre enfant fasse de l'exercice. Cela contribuera à atténuer la douleur et à prévenir les lésions articulaires. Le kinésithérapeute va travailler avec vous et votre enfant afin de concevoir le programme d'exercice qui répondra le mieux aux besoins de votre enfant.

· Le thérapeute de votre enfant recommandera peut-être le port d'attelles. Les attelles maintiennent l'articulation dans la position correcte pendant la nuit et la sieste. Les attelles sont un moyen d'atténuer la douleur, l'enflure et la raideur articulaires.

Cette rééducation fonctionnelle est un élément essentiel du traitement, dans le cas de tous les enfants atteints d'arthrite juvénile.

Si une articulation demeure repliée trop longtemps, les muscles et les tendons se raccourcissent et cessent de croître comme ils le devraient. Il est très important de se rappeler que chez les enfants, au contraire de ce qui se passe chez les adultes, le cartilage et les os peuvent poursuivre leur croissance, ce qui favorise la cicatrisation et la réparation des lésions articulaires.

· En général, le traitement chirurgical n'est pas nécessaire. Cependant, si votre enfant souffre d'arthrite grave depuis de nombreuses années, cela peut affecter sa croissance. Votre médecin recommandera peut-être une opération, par exemple, si l'une des jambes de votre enfant pousse plus rapidement que l'autre, une intervention chirurgicale pourra être pratiquée pour allonger la jambe la plus courte.

Rôle des parents

Les parents jouent un rôle important et, à ce titre, ils doivent être renseignés le mieux possible.

Autonomie et adaptation
Les parents doivent imposer à leur enfant une discipline. Il est important qu’ils sachent ce que leur enfant est en mesure de faire, et qu'ils l'encouragent à découvrir ses propres limites dès le début. C'est pourquoi vous devez laisser l'enfant se vêtir et se dévêtir seul, même s'il semble prendre beaucoup trop de temps pour le faire.

Votre enfant et l'école
il est primordial que votre enfant continue de vivre le plus normalement possible. Un des principaux objectifs du programme de traitement devrait être de permettre à l'enfant de fréquenter une école ordinaire en ayant au préalable informer la direction et l’enseignant de la maladie de votre enfant.

Conclusion

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, les parents mais aussi l’enfant doivent entretenir des rapports étroits avec les médecins traitants et le kinésithérapeute et participer activement au traitement. Apprendre des stratégies pour modifier ses activités quotidiennes en fonction de sa maladie permettra de redevenir maître de sa vie. C’est ce qu'il faut faire pour «mieux vivre» avec l’arthrite.

Libre-d-espriT
Plume d'Or
Plume d'Or

Messages : 1258
inscrit(e) le: : 01/05/2009
Age : 29
Localisation : dans mes revves qui ne se realisent jamais

Revenir en haut Aller en bas

Re: L’arthrite juvénile

Message par miss kaw le Jeu 7 Mai - 19:15

merci imili et tous pour vos efforts meritoires .

miss kaw
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 726
inscrit(e) le: : 05/05/2009
Age : 28
Localisation : loin de mon ame

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum