Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

Un sacré cœur (artificiel) à l'Enfant Jésus !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Un sacré cœur (artificiel) à l'Enfant Jésus !

Message par ismano le Sam 26 Mai - 9:40



Rome, le samedi 26 mai 2012 – La pénurie de greffon s’observe tout particulièrement en pédiatrie et notamment en cardiologie. Et ce d’autant plus, qu’à la différence de ce qui existe pour les adultes, les dispositifs permettant de maintenir le patient en vie pendant la période d’attente sont moins nombreux. Un état de fait qui semble cependant en passe d’évoluer, comme en a témoigné à deux reprises et avec brio, l’hôpital Bambino Gesu de Rome ces deux dernières années. En octobre 2010, c’est déjà au sein de ce centre de référence international dans le domaine des greffes pédiatriques, qu’était implanté pour la première fois un cœur artificiel chez un adolescent de 15 ans. Jamais alors une telle intervention n’avait été réalisée chez un sujet aussi jeune. Déjà à l’origine de cette première, c’est également l’équipe du professeur Antonio Amodeo qui a implanté en mars dernier un cœur artificiel chez un enfant de 16 mois.

Le nourrisson souffrait d’une cardiopathie congénitale compliquée d’une infection du système d’assistance ventriculaire qui lui avait été auparavant implanté. Sans greffe, il était condamné à très court terme. L’utilisation d’un cœur artificiel lui a permis de pouvoir patienter pendant les treize jours nécessaires pour qu’un greffon compatible soit disponible. Ce dispositif, encore à l’état de prototype, a été envoyé des Etats-Unis par les National Institutes of Health (NIH) après l’accord de la Food and Drug Administration (FDA) et du ministre de la Santé italien. Il s’agit d’une pompe en titane de onze grammes, à peine plus grand qu’un capuchon de stylo, capable de pomper 1,5 litre de sang par minute. L’intervention pour son implantation a duré huit heures et a nécessité, on s’en doute, une extrême précision pour anastomoser les minuscules vaisseaux de l’enfant au cœur artificiel. La batterie à laquelle était relié le dispositif a pour sa part été disposée derrière l’oreille gauche.

Aujourd’hui, greffé, l’enfant est dans un état tout à fait satisfaisant.


L.C.

ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum