Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 11 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 11 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Ven 20 Jan - 12:05 par Edina

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah

» Mémento Médicaments de l'urgence
Sam 31 Déc - 11:03 par jemandzah

» Collection Abrege
Mar 27 Déc - 8:50 par tobibe

» Collection Abrege
Dim 23 Oct - 21:11 par GhostTibou

» Livre Sémiologie Médical - SANDOZ
Jeu 20 Oct - 22:56 par kaouthar

» Ophtalmo:Cas Clinique Corrigé
Dim 9 Oct - 13:35 par lamine06310

» Merci de signaler les liens morts ici !
Sam 8 Oct - 21:34 par Thénagesse

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Dim 2 Oct - 17:34 par nadini

» les quatres criteres d'une fissure anale
Lun 29 Aoû - 17:50 par sararose

» [livre] Échographie du foie et voies biliaires
Lun 29 Aoû - 17:41 par sararose

» les cours de la 1annee medecine
Mer 17 Aoû - 11:14 par limosimo

» Protocoles de Pédiatrie en Maternité 2006
Ven 5 Aoû - 9:50 par saidkhelifi

» Cahiers d'anatomie
Mer 20 Juil - 20:30 par cirta

» Revue Française d'Allergologie de 2009 au 2016
Sam 16 Juil - 22:42 par TASSIN

» Revue Française d'Allergie de 1961 au 1969
Sam 16 Juil - 22:41 par TASSIN

»  Revue Européenne de Psychologie Appliquée
Sam 16 Juil - 22:39 par TASSIN

» Revue du Rhumatisme
Sam 16 Juil - 22:36 par TASSIN


Embolie pulmonaire instable : la thrombolyse sauve des vies mais est sous utilisée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Embolie pulmonaire instable : la thrombolyse sauve des vies mais est sous utilisée

Message par ismano le Mer 9 Mai - 18:18

Le traitement de l’embolie pulmonaire de gravité moyenne est relativement bien codifié. En revanche, il n’en est pas de même pour les formes instables sur le plan hémodynamique ou respiratoire. Pour ces cas les plus graves, les données concernant la thrombolyse systémique (TBS) ne sont pas toutes concordantes ou concluantes. Une vaste étude rétrospective réalisée aux Etats-Unis devrait permettre de mieux évaluer l’intérêt de la TBS dans ces formes instables.

Les données consultées proviennent d’une base nationale portant sur une longue période qui va de 1999 à 2009. Sur 72 230 patients victimes d’une embolie pulmonaire instable sur le plan hémodynamique (état de choc) ou respiratoire (nécessité d’une ventilation assistée), 21 390 (30 %) ont bénéficié d’une TBS. La mortalité hospitalière globale a été estimée à 15 % sous TBS et à 47 % en l’absence de ce traitement (p<0,001).
Avec une TBS couplée à la mise en place d’un filtre sur la veine cave inférieure, la mortalité globale a été estimée à 7,6 %, versus 33 % avec ce filtre mais sans thrombolyse (p<0,0001). Pour ce qui est de la mortalité imputable à l’embolie pulmonaire instable, elle a été estimée à 8,4 % sous TBS, versus 42 % sans ce traitement (p<0,001). Les chiffres correspondants, si l’on posait un filtre cave inférieur, ont été respectivement de 2,7 % (TBS+) et 27 %(TBS-) (p<0,0001).

Même si ces données ne proviennent pas d’un essai comparatif mais d’une étude observationnelle ayant moins de valeur probante, elles plaident, face à une embolie pulmonaire instable mettant en jeu le pronostic vital, pour un recours à la thrombolyse systémique et dans de nombreux cas à la mise en place d’un filtre sur la veine cave inférieure.



Dr Philippe Tellier

ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum