Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
anipassion.com

La trachée des prématurés en PPC nasale peut être colonisée par des bactéries

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La trachée des prématurés en PPC nasale peut être colonisée par des bactéries

Message par ismano le Mer 9 Mai - 16:04

Les voies aériennes basses du nouveau-né n’hébergent pas de microflore commensale. Elles peuvent être colonisées par des bactéries, notamment des bacilles à Gram négatif, lors d’une assistance respiratoire : ventilation mécanique [VM] sur sonde trachéale, et aussi, d’après une étude récente, pression positive continue [PPC] sur canule nasale.

H Aly et coll. ont effectué des prélèvements trachéaux « à sec » (sans instillation de sérum physiologique), le 1er et le 5ème jour de vie, chez 30 prématurés intubés et ventilés au moins les 5 premiers jours et chez 30 prématurés mis en PPC nasale au moins les 5 premiers jours. Chez ces derniers, la sonde d’aspiration trachéale était introduite dans la trachée sous contrôle de la vue.

Les enfants des deux groupes souffraient d’une maladie des membranes hyalines et recevaient systématiquement une antibiothérapie à large spectre. Ils avaient des âges gestationnels et des poids de naissance moyens similaires (environ 1,7 kg et 34 semaines). La détresse respiratoire des enfants en VM trachéale était plus sévère que celle des enfants en PPC nasale ainsi que le montraient les images radiologiques des poumons et les durées d’oxygénation et d’assistance respiratoire.

En PPC nasale, des prélèvements trachéaux étaient positifs le 1er jour et le 5ème jour, mais en moins grand nombre qu’en VM trachéale (7/30 en PPC versus 19/30 en VM, le 1er jour ; 5/30 en PPC versus 11/30 en VM, le 5ème jour). La différence n’était toutefois significative que le 1er jour de vie (p=0,002).

Les bactéries qui cultivaient étaient le plus souvent des bacilles à Gram négatif, et en premier lieu Klebsiella spp., c’est-à-dire les bactéries qui sont le plus souvent incriminées dans les « pneumonies associées à la ventilation ».

La plupart des contaminations tardives étaient sans relation avec les contaminations précoces.

Par comparaison avec l’absence de microbes, la présence de microbes dans le prélèvement trachéal fait le 5ème jour s’accompagnait d’une mortalité plus élevée chez les enfants en VM trachéale, et d’une assistance respiratoire plus longue chez les enfants en PPC nasale.

Cette étude établit pour la première fois que la PPC nasale, une technique « non invasive », est associée à une colonisation bactérienne de la trachée chez des prématurés qui n’ont pas été intubés auparavant. Il est dommage que les résultats des cultures positives n’aient pas été exprimés en colony-forming units, ce qui nous prive d’une dimension quantitative. Cette réserve faite, la colonisation de la trachée par des bactéries au cours d’une PPC nasale soulève plusieurs questions : Comment se produit-elle ? Joue-t-elle un rôle dans le développement d’une dysplasie broncho-pulmonaire ?


Dr Jean-Marc Retb
i


Aly H et coll. Tracheal colonization in preterm infants supported with nasal continuous positive airway pressure. Pediatr Internat 2012 ; publication avancée en ligne le 2 février. doi: 10.1111/j.1442-200X.2012.03567.x

ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum