Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 10 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 10 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

Même les corticothérapies brèves majoreraient le risque d’ostéonécrose, et ce de façon persistante

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Même les corticothérapies brèves majoreraient le risque d’ostéonécrose, et ce de façon persistante

Message par ismano le Dim 26 Fév - 16:53

Si la corticothérapie au long cours est un facteur établi de risque d’ostéonécrose (ON), l’impact de la prise, sur de courtes périodes, de glucocorticoïdes (GC) sur le risque d’ON a été moins exploré. Afin de pallier ce manque, des équipes américaines ont évalué, par une étude cas-témoins, fondée sur les données sanitaires du National Veterans Affairs, le risque d’ON et sa persistance après corticothérapies brèves, administrées par voie orale ou IV. L’étude en question a inclus 172 cas d’ON (164 hommes) et 1 581 témoins, appariés aux cas pour l’âge, le sexe, l’ethnie, l’année de première consultation au Veterans Affairs (VA) et le siège du VA. Dans cette population d’étude, de 60,3 ± 10,7 ans d’âge moyen, 25 % des cas et 5,2 % des témoins ont eu au moins une prescription de GC. Le risque d’ON, après ajustements (sur les fortes consommations d’alcool, la prise de bisphosphonates, les antécédents de fractures, d’ostéoporose, de diagnostic de cancer) s’est avéré plus élevé chez les patients ayant reçu de courtes périodes de corticothérapie que chez ceux non traités par GC. Le risque était accru même lorsque l’exposition cumulée aux GC était inférieure ou égale à 30 jours, que l’usage ait été récent, dans l’année précédant l’identification de l’ostéonécrose (OR = 3,8 ; intervalle de confiance à 95 % [IC95] de 2,1-6,Cool, ou plus lointain, remontant à plus de 1 an avant l’ON (OR = 3,4 ; IC95 de 1,7 à 6,Cool. À confirmer par des études complémentaires prenant notamment en compte les doses de GC utilisées, et l’indication de la corticothérapie, non prises en considération dans ce travail.


Dr Julie Perrot

Vlad SC et coll. : Short periods of glucocorticoids use are associated with a prolonged risk of osteonecrosis. 46th Annual Scientific Meeting of the American College of Rheumatology – ACR (Chicago) : 4-9 novembre 2011.
avatar
ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Même les corticothérapies brèves majoreraient le risque d’ostéonécrose, et ce de façon persistante

Message par imtihane le Dim 26 Fév - 18:05

salem Very Happy
merci ismano

imtihane
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 460
inscrit(e) le: : 30/07/2011
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum