Partenariat Doc DZ
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone Ped11


Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone Parten10
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» structure anatomo_ fonctionelle du systéme nerveux végetatif
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMar 12 Fév - 22:11 par sahelmjid

» Precis de semiologie (rose marie hamladji)
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMar 18 Déc - 8:31 par solowins

» Cours illustrés de Dérmatologie Pédiatrique
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyDim 11 Nov - 6:52 par rezoug

» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyDim 1 Juil - 9:39 par DERNOUNI

» Fitzpatricks color atlas and synopsis of clinical dermatology
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyJeu 29 Mar - 16:59 par Celestino Merino

»  COLLECTION DES SUJETS DE CONCOURS AU RÉSIDANAT ALGÉRIE (sujets d’Alger,Constantine, Oran, Tlemcen, Sétif) DES ANNÉES (2017,2016,2015,2014,2013,2012,2011)
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyLun 12 Mar - 17:30 par بہلہﭑلہ

» Collection Abrege
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyVen 9 Mar - 10:45 par SOUALMIYACINE

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMer 20 Déc - 8:55 par arrow2018

» L'ongle de la clinique au traitement
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyLun 4 Déc - 19:45 par bkhaoula

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyJeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyJeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptySam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyVen 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyMer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyVen 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyDim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyJeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone EmptyLun 2 Jan - 13:01 par Wazza07


Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone

Aller en bas

Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone Empty Comment interpréter une élévation du taux de PSA sous traitement par testostérone

Message par ismano le Dim 22 Jan - 19:13

Le traitement substitutif par la testostérone est efficace dans l’hypogonadisme, mais il a été soupçonné d’augmenter le risque de cancer de la prostate (KP), et bien que de larges méta-analyses aient démontré l’inverse, il est toujours recommandé de doser l’antigène spécifique de la prostate (PSA) pendant le suivi. Mais comment interpréter le taux de PSA sous traitement par testostérone ? Doit-on suivre les mêmes règles que pour un patient eugonadique ? Il est troublant de constater qu’une élévation de la testostérone n’a pas d’influence sur le taux de PSA chez les sujets enugonadiques, alors qu’un effondrement de la testostérone par castraction chinique (au cours du KP) entrâine une baisse significative du taux de PSA. La théorie de la saturation expliquerait ce phénomène : les récepteurs aux androgènes, stimulés par la testostérone, contrôleraient le gène du PSA dans la prostate, mais seulement en cas de testostéronémie basse ; en cas de testostéronémie normale, les récepteurs seraient saturés par l’hormone et toute augmentation du taux de celle-ci n’aurait pas d’effet sur le gène du PSA.

Cette théorie semble se vérifier dans cette étude dont les auteurs ont traité pendant 12 mois des insuffisants gonadiques par la testostérone : ces 451 hommes (non porteurs de cancer du sein ou de la prostate) ont bénéficié d’un dosage de PSA et de testostérone totale (TT) avant le début du traitement. Celui-ci a consisté en l’application de 5 à 10 g/j d’un gel de testostérone à 50 mg.

Les patients ont été divisés en plusieurs groupes en fonction de leur taux initial de TT : A1 = < 1,5ng/ml ; A2 = 1,5 à 2 ng/ml ; A3 = 2 à 2,5 ng/ml ; B ≥ 2,5 ng/ml. Il y avait respectivement 37, 64, 96 et 254 patients dans les groupes A1, A2, A3 et B. Dans tous les groupes, le taux de PSA initial était bas (moyenne de 1,1 ng/ml), mais plus encore en A1 et A2 ; de même les malades A1 avaient des taux effondrés de testostérone libre (TL) et de SHBG (sex-hormon binding globulin) par rapport à leurs congénères. Le taux de PSA est apparu corrélé à celui de la TT, mais aussi à ceux de la TL et de la SHBG dans les groupes A mais pas dans le groupe B.

Le traitement a fait monter le taux de TT, mais moins durablement dans le groupe B où la normalisation est observée après un mois, et se maintient ensuite, que dans le groupe A où des taux normaux n’apparaissent qu’après un an.

Quant au PSA, il augmente à un mois, mais redescend ensuite, et ne demeure supérieur à son taux initial à 12 mois que dans le groupe A.

L’augmentation du taux de PSA par le même traitement, plus marquée en cas de testostéronémie initiale effondrée, milite en faveur de la théorie de la saturation, ci-dessus exposée. Il faut s’attendre, en traitant un hypogonadisme sévère, à une élévation du taux de PSA.


Dr Jean-Fred Warlin


Khera M et coll. : Changes in prostate specific antigen in hypogonadal men after 12 months of testosterone replacement therapy: support for the prostate saturation theo
ismano
ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum