Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

La cholécystectomie prédispose-t-elle à l’adénocarcinome de l’œsophage ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La cholécystectomie prédispose-t-elle à l’adénocarcinome de l’œsophage ?

Message par ismano le Mer 21 Sep - 15:27

Après cholécystectomie, la bile, n’ayant plus de réservoir vésiculaire, se déverse en continu dans le duodénum et, en cas de reflux, baigne l’estomac et le bas œsophage. Le reflux biliaire serait plus carcinogène sur la muqueuse œsophagienne que le reflux acide. Une étude a comparé le risque d’adénocarcinomes de l’œsophage (AKO) de 2 groupes de patients ayant conservé ou non leur vésicule, en distinguant les épithéliomas malpighiens de l’œsophage (EMO), qui ne sont pas influencés par le reflux.

A partir du registre national de santé suédois, ont été identifiés tous les patients cholécystectomisés et ceux porteurs de calculs vésiculaires non opérés (afin de tenir compte de l’obésité, source de biais, car favorisant à la fois la survenue de lithiase et celles d’AKO) suivis jusqu’en 2008, ou jusqu’à la survenue d’un événement (cancer, décès, émigration). Les AKO (et les cancers de la jonction œsogastrique de type Sievert 1) ont été repérés sur le registre national suédois du cancer. Il n’a été tenu compte que des AKO apparus après un délai d’un an après la cholécystectomie pour pouvoir établir un lien entre l’exposition à la bile et l’AKO. Enfin, le nombre d’AKO observé a été confronté avec celui attendu au cours de la même période dans une population générale ajustée par âge, année et sexe.

La cohorte des cholécystectomisés se compose de 345 211 sujets (2/3 femmes) suivis en moyenne 15 ans (soit près de 5 millions personnes-années). Au cours de cette période sont apparus 126 AKO contre 97 attendus dans la population générale et 193 EMO (54 % hommes). Les AKO sont survenus en moyenne 14 ans après la cholécystectomie chez les hommes et 24 ans chez les femmes. Le risque, à peu près nul pendant les 4 premières années, ne cesse de croître avec le temps, et l’incidence des AKO dépasse au total de 30 % celui de la population générale. Le risque d’EMO, en revanche, n’est pas augmenté par la cholécystectomie, même dans la durée, sauf chez les sujets opérés après 70 ans.

Dans la cohorte des porteurs de lithiase vésiculaire non opérés, on trouve 192 960 patients suivis en moyenne pendant 9 ans ; chez eux, le risque de survenue d’un cancer œsophagien (AKO ou EMO) n’est en rien majoré par rapport à celui de la population générale.

La cholécystectomie semble bien corrélée avec un risque accru d’adénocarcinome œsophagien, mais de manière relativement modérée.


Dr Jean-Fred Warlin

Lagergren J et Mattsson F : Cholecystectomy as a risk for oesophageal adenocarcinoma. Brit J Surg., 2011; 98: 1133-1137.

ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: La cholécystectomie prédispose-t-elle à l’adénocarcinome de l’œsophage ?

Message par imtihane le Mer 21 Sep - 19:17

salem
merci ismano pour l'information et bon courage encourager

imtihane
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 460
inscrit(e) le: : 30/07/2011
Localisation : ici

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum