Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 16 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
Dim 19 Nov - 13:14 par lhm0779

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
Jeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
Jeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
Mar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
Mar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
Sam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
Ven 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Sam 22 Juil - 18:30 par arrow2018

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Mer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
Ven 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
Dim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah

» Mémento Médicaments de l'urgence
Sam 31 Déc - 11:03 par jemandzah

» Collection Abrege
Mar 27 Déc - 8:50 par tobibe

» Collection Abrege
Dim 23 Oct - 21:11 par GhostTibou

» Livre Sémiologie Médical - SANDOZ
Jeu 20 Oct - 22:56 par kaouthar

» Ophtalmo:Cas Clinique Corrigé
Dim 9 Oct - 13:35 par lamine06310

» Merci de signaler les liens morts ici !
Sam 8 Oct - 21:34 par Thénagesse


Existe-t-il un facteur parasitaire dans la schizophrénie ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Existe-t-il un facteur parasitaire dans la schizophrénie ?

Message par ismano le Sam 17 Sep - 11:20

De nombreux indices révèlent que des infections (reconnues ou occultes) peuvent jouer un rôle dans l’étiologie et la physiopathologie de la schizophrénie. Si l’attention s’est surtout portée jusqu’ici sur des infections survenues dans la période prénatale, des études récentes suggèrent que des infections pendant l’enfance ou l’âge adulte pourraient aussi « augmenter le risque de la maladie et altérer le contexte neuro-anatomique et neuropsychologique ».

The American Journal of Psychiatry évoque ainsi le rôle de la toxoplasmose [1], une affection imputée au protozoaire Toxoplasma gondii. Ce parasite est en effet « connu pour perturber le développement cérébral du fœtus » et se trouve « associé à la psychose dans de nombreuses études ayant évalué la séropositivité pour cet agent chez des adultes schizophrènes. » Mais la nature de cette relation épidémiologique demeure énigmatique : la parasitose favorise-t-elle (et comment ?) le déclenchement de la schizophrénie, ou cette psychose augmente-t-elle au contraire (et pourquoi ?) la vulnérabilité à la toxoplasmose ?

Portant sur une cohorte de 45 609 femmes, une étude prospective réalisée au Danemark [2] confirme en tout cas cette « association positive » entre le Toxoplasma gondii et la schizophrénie : le risque de développer des « troubles de type schizophrénique (schizophrenia spectrum disorders) est multiplié par 1,73 (Risque relatif : 1,73 ; intervalle de confiance à 95 % : 1,12–2,62) lorsque les taux d’anticorps (IgG) contre le parasite sont les plus élevé, par rapport aux sujets dont les taux d’anticorps sont les plus faibles. Et le risque de schizophrénie proprement dite est multiplié par 1,68 (intervalle de confiance à 95 % : 0,77–3,46).

Plus généralement, l’intérêt de confirmer la participation d’une composante infectieuse ou parasitaire dans le déterminisme (vraisemblablement poly-factoriel) de la schizophrénie réside bien sûr dans le fait que la prévention et le traitement de cette psychose pourraient bénéficier de ces recherches.


Dr Alain Cohen

1 Brown AS : Further evidence of infectious insults in the pathogenesis and pathophysiology of schizophrenia. Am J Psychiatry 2011 ; 168 : 764-766.

2 Giørtz Pedersen M et coll. : Toxoplasma infection and later development of schizophrenia in mothers. Am J Psychiatry 2011; 168 : 814-821.
avatar
ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum