Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

Pronostic à long terme des problèmes de langage à 5 ans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Pronostic à long terme des problèmes de langage à 5 ans

Message par ismano le Mer 24 Aoû - 9:33

Les troubles de développement du langage sont fréquents et entraînent de nombreux problèmes d’éducation, de socialisation, de santé mentale et sont souvent source de handicaps sociaux. L’évaluation détaillée du niveau de langage à 5 ans nécessite des tests complexes et longs. Bien que l’appréciation par les parents de ce niveau et de la compréhension ne remplace pas ces tests, il a été suggéré qu’à l’âge préscolaire, il existe un bon parallélisme avec les tests de dépistage. Des chercheurs australiens ont examiné l’évaluation par les parents du niveau de langage à 5 ans et le niveau d’éducation et de santé mentale des jeunes adultes.
Les sujets étudiés faisaient partie d’une population d’enfants nés en 1981-83 dans une maternité universitaire. La cohorte initiale comprenait 7 223 singletons. Les paramètres socio-économiques et d’éducation des mères ont été enregistrés à la naissance et les enfants suivis de façon prospective. A 5 ans, des questionnaires concernant le langage étaient disponibles pour 5 237 d’entre eux (72,3 %). Le niveau de langage a été évalué sur sa compréhension et l’élocution (bégaiement) rapporté par la mère, complété par un test de vocabulaire d’après des dessins pour 2 509 enfants. Le comportement a été apprécié sur une échelle standard. A l’âge de 21 ans, 3 193 ont rempli des questionnaires standardisés comportant 114 items sur l’insertion sociale, les problèmes émotionnels et de comportement. Le niveau d’éducation a été classé en 4 groupes : études secondaires non terminées, achevées mais pas au-delà, formation ultérieure en 2 groupes selon le niveau atteint. Ceux en formation universitaire ont été comparés à leurs pairs sans troubles du langage, grâce à un score final de 1 à 25 attribué à tout étudiant.
Les participants qui avaient des problèmes de langage à 5 ans, parfois ou souvent, avaient plus de risques (p<0,01) de ne pas avoir achevé le cycle secondaire, de ne pas atteindre l’enseignement professionnel ou les meilleurs scores universitaires (p<0,001). En revanche, il n’a pas été révélé d’association significative entre santé mentale et trouble du langage. En analyse de régression multiple, ces constatations demeuraient une fois ajustées pour le niveau socio-économique, l’éducation des parents et la santé mentale de la mère.
En conclusion, la constatation par la mère de troubles du langage à 5 ans est un indice prédisant une scolarité moins élevée mais pas de problèmes de santé mentale.

Pr Jean-Jacques Baudon

Muir C et al. Speech concerns at 5 years and adult educational and mental health outcomes. J Pediatr Child Health 2011;47:423-28

ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum