Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

Quand le diabète « commence » par une acidocétose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand le diabète « commence » par une acidocétose

Message par ismano le Mar 26 Juil - 16:49

Hyperglycémie, acidose et cétonurie, la triade de l’acidocétose diabétique serait, selon certaines études, la première manifestation clinique, dans 70 % des cas, du diabète de type I chez l’enfant. D’autres travaux avancent toutefois un chiffre beaucoup plus bas, de 10 %. Première manifestation clinique ou première circonstance menant au diagnostic ? Car si intuitivement il semble évident qu’un diagnostic précoce peut diminuer le risque d’acidocétose, il n’est toutefois pas encore clairement établi s’il s’agit réellement de la conséquence d’un retard au diagnostic ou plutôt des premiers signes cliniques d’un diabète particulièrement agressif.

Une équipe du Royaume Uni a cherché à identifier les facteurs associés à la survenue d’une acidocétose diabétique chez l’enfant avec l’espoir de trouver des moyens d’éviter cette complication. Les auteurs ont procédé à une revue systématique de la littérature où ils ont relevé 46 études, incluant plus de 24 000 enfants répartis dans 31 pays. Ces travaux avaient au total analysé et comparé 23 facteurs chez des enfants diabétiques victimes d’acidocétose et chez des enfants diabétiques n’ayant jamais présenté cette complication.

L’âge apparaît comme un facteur déterminant, les enfants les plus jeunes étant les plus à risque d’acidocétose diabétique inaugurale (OR 3,41 ≤ 2 ans vs 1,59 ≤ 5 ans), ainsi que l’appartenance à des groupes ethniques minoritaires et/ou sans couverture médicale (pour les études réalisées aux USA), et enfin un indice de masse corporelle insuffisant. Parmi les facteurs purement médicaux, figure notamment un antécédent récent d’infection (OR 3,14) et enfin deux facteurs directement liés aux praticiens : l’erreur médicale (OR 3,35) et un retard de prise en charge (OR 1,73), tous les résultats n’étant toutefois pas cohérents pour ce dernier élément.

Au contraire, certains facteurs environnementaux semblent avoir un effet protecteur, comme la présence d’un diabète de type I chez un parent au premier degré, le niveau plus élevé d’éducation parentale, ou le fait de vivre dans une zone à forte prévalence de diabète de type I.

Il paraît donc évident que certaines acidocétose sont liées à des retards de diagnostic, puisqu’un nombre significatif d’enfants avaient des symptômes depuis 2 semaines et avaient eu au moins une consultation avant la décompensation, les erreurs de diagnostic triplant le risque d’acidocétose. Cependant, toutes les études ne retrouvent pas, parmi les facteurs favorisants, le retard de prise en charge, et un nombre important d’erreurs diagnostiques sont constatées aussi pour le groupe des enfants diabétiques sans acidocétose : le diagnostic de diabète n’a pas été fait à la première consultation dans 86 % des cas dans certaines études !

Les auteurs admettent que cette étude ne répond pas à la question qu’ils qualifient pourtant d’essentielle, à savoir si l’acidocétose est une conséquence d’un retard au diagnostic ou la manifestation d’une forme agressive de diabète. Il n’est toutefois pas interdit de penser qu’une meilleure sensibilisation des parents et des praticiens ne peut qu’avoir des effets bénéfiques, comme le prouve une intervention réalisée en Italie et qui a permis de réduire la prévalence de l’acidocétose inaugurale de 78 % à 12,5 %.


Dr Roseline Péluchon

Usher-Smith J.A. et coll.: Factors associated with the presence of diabetic ketoacidosis at diagnosis of diabetes in children and young adults: a systematic review.
BMJ 2011; 343:d4092. doi: 10.1136/bmj.d409
avatar
ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le diabète « commence » par une acidocétose

Message par Invité le Lun 15 Aoû - 14:57

Les auteurs admettent que cette étude ne répond pas à la question qu’ils qualifient pourtant d’essentielle, à savoir si l’acidocétose est une conséquence d’un retard au diagnostic ou la manifestation d’une forme agressive de diabète?

Merci ismano pour vos actualités et les études : vous êtes en top ds ce domaine une sacré leader good good good


pour savoir comment PEC l'ACD :

http://www.doc-dz.com/t1388-acidocetose-chez-le-diabetique?highlight=diab%C3%A9tique

http://www.doc-dz.com/t2868-conduite-a-tenir-devant-une-acidocetose-diabetique-chez-l-enfant?highlight=diab%C3%A9tique



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le diabète « commence » par une acidocétose

Message par ismano le Lun 15 Aoû - 15:01

salem 3likom Via merci pour ton passage et tes compliments qui m'encouragent à donner plus
et merci aussi pour tes commentaires bénéfiques

saha ftourek
avatar
ismano
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 282
inscrit(e) le: : 27/06/2011
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand le diabète « commence » par une acidocétose

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum