Partenariat Doc DZ
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation Ped11


Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation Parten10
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 9 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 9 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» structure anatomo_ fonctionelle du systéme nerveux végetatif
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMar 12 Fév - 22:11 par sahelmjid

» Precis de semiologie (rose marie hamladji)
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMar 18 Déc - 8:31 par solowins

» Cours illustrés de Dérmatologie Pédiatrique
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyDim 11 Nov - 6:52 par rezoug

» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyDim 1 Juil - 9:39 par DERNOUNI

» Fitzpatricks color atlas and synopsis of clinical dermatology
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyJeu 29 Mar - 16:59 par Celestino Merino

»  COLLECTION DES SUJETS DE CONCOURS AU RÉSIDANAT ALGÉRIE (sujets d’Alger,Constantine, Oran, Tlemcen, Sétif) DES ANNÉES (2017,2016,2015,2014,2013,2012,2011)
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyLun 12 Mar - 17:30 par بہلہﭑلہ

» Collection Abrege
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyVen 9 Mar - 10:45 par SOUALMIYACINE

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMer 20 Déc - 8:55 par arrow2018

» L'ongle de la clinique au traitement
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyLun 4 Déc - 19:45 par bkhaoula

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyJeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyJeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptySam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyVen 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyMer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyVen 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyDim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyJeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation EmptyLun 2 Jan - 13:01 par Wazza07


Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation

Aller en bas

Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation Empty Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation

Message par Invité le Mar 24 Mai - 9:10

Malgré les messages d’alerte
Algérie : Des médicaments dangereux en circulation
26 avril 2011




Les
médicaments sont utiles, ils peuvent être dangereux. L’information et
sa bonne diffusion sont d’une importance vitale dans le sens plein du
mot. L’Algérie est-elle outillée pour cela ?

Des professionnels
en doutent et pointent du doigt des défaillances : des décisions de
retrait de médicaments sont prises au niveau central mais sur le
terrain, ils continuent d’être vendus et prescrits. La direction de la
pharmacie du ministère de la Santé a notifié, en date du 27 mars 2011,
une décision de retrait d’un médicament, un collyre de marque Cebemyxine.

Ce sont les laboratoires Chauvin qui ont procédé au rappel volontaire du collyre (en solution) Cebemyxine. La
note de la direction de la pharmacie souligne que l’ensemble des lots
sont concernés par la décision de retrait en raison de la non-conformité
de son principe actif. Un mois plus tard, un sondage auprès de
plusieurs pharmaciens montre que le produit est toujours sur les
étagères. Tous se sont dits surpris de savoir qu’il existait une mesure
de retrait sur les produits. Tous affirment qu’ils n’ont reçu aucune
information de la part des directions de santé locales en charge de
répercuter auprès des différents opérateurs du médicament les mesures
décidées au niveau central. Autre anomalie : les médecins ne sont jamais
destinataires des messages d’alerte ou de retrait et ils continuent
parfois, par défaut d’information, de prescrire ces produits. C’est le
cas, entre autres, du Di-antalvic, qui continue d’être prescrit malgré
son retrait définitif du marché algérien.


ANOMALIES

On peut signaler également des alertes pressantes en Europe concernant le Zyprexa (Olanzapine DCI)
qui est commercialisé en Algérie et très prescrit par les médecins
algériens. Il faut rappeler que la procédure de retrait d’un médicament
peut être engagée par la direction de la pharmacie au sein du ministère
de la Santé, actuellement dirigée par le Dr Hafed Hamou, ou sur
proposition du Centre national de pharmaco- vigilance que dirige le
professeur Hellali Abdelkader. Une fois le rapport sur le médicament
concerné établi, la direction de la pharmacie lance l’alerte vers les
directions de santé de wilaya qui doivent répercuter l’information vers
les professionnels de la santé et notamment les structures de stockage
du médicament (hôpitaux, officines, grossistes...).

Dans
le cas de la Cebemyxine, le fait que le retrait qui concerne l’ensemble
des lots ait été initié par le laboratoire fabricant français, soulève
la question de la viabilité des contrôles en Algérie. En théorie, le
Laboratoire national de contrôle des produits pharmaceutiques (LNCPP)
est censé contrôler chaque lot avant sa mise en circulation sur le
territoire . Plus grave, si des grossistes, au courant de l’alerte
sanitaire, ont pris attache avec leurs clients pharmaciens pour demander
la restitution du produit, tous ne l’ont pas fait, nous indiquent des
pharmaciens. A titre d’illustration, il faut savoir qu’une des grandes
pharmacies d’Alger n’a reçu l’information sur le retrait de la
Cebemexyne collyre que le 21 avril, soit plus de 20 jours après le
signal, à l’occasion de la tenue des Journées pharmaceutiques
nationales. Il est clair, estime un pharmacien, que la circulation de
l’information pose problème.


LE CODE BARRE N’ARRIVE PAS…

Depuis le scandale du Mediator
en France, la Direction générale de la santé (DGS) et l’Agence
française de sécurité sanitaire des produits de santé (Afssaps) ont
établi une liste de 77 médicaments, représentant 12 classes
thérapeutiques, qui font l’objet d’un « suivi renforcé de
pharmacovigilance en France ». Même s’il ne s’agit pas d’une liste «
noire », ce sont des médicaments présentant un risque potentiel et qui
peuvent être retirés à tout moment du marché en cas de problème. Deux
autres produits, largement utilisés en Algérie, sont placés sous
surveillance au niveau international : il s’agit du Vastarel ou
Trimetazidine et du Zyprexa ou Olanzapine, destinés essentiellement aux
malades chroniques. Les services de santé sont-ils outillés pour réagir
rapidement et alerter les malades à qui l’on a prescrit des médicaments à
risque ?

Au cours des récentes
Journées pharmaceutiques nationales, des intervenants se sont interrogés
sur les retards mis pour l’application du code barre sur les vignettes
des médicaments, alors qu’elle a été annoncée et planifiée pour 2009 par
le ministre du Travail, Tayeb Louh. C’est pourtant le seul système
permettant aux professionnels de la santé et aux pouvoirs publics
d’identifier et d’intervenir rapidement auprès des malades sous
médicament pour lesquels le rapport bénéfice-risque deviendrait négatif
et nécessiterait un retrait du marché.




Source : Le Quotidien d'Oran

NB:
Cébémyxine est mon ATB opht en référence , je le prescris en ignorant
cette décision car aucun message d'alerte n'a été diffusé? et le produit
est disponible ds les pharmacie???!! C'est scandaleux
Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation 295590

Il y a un grand temps q j'ai pas lu un journal ? Je suis aussi fautive Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation 295590

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation Empty Re: Malgré les messages d’alerte Algérie : Des médicaments dangereux en circulation

Message par tobibe le Mar 24 Mai - 13:50

merci pour l'info good ( c l'algerie

_________________
قال صلى الله عليه وسلم:"ما من عبد مسلم يدعو لأخيه بظهر الغيب إلا قال الملك: ولك بمثل" ً.

tobibe
Moderateur
Moderateur

Messages : 2471
inscrit(e) le: : 03/08/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum