Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 8 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 8 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» Cours illustrés de Dérmatologie Pédiatrique
Jeu 17 Mai - 1:11 par jammoula

» Fitzpatricks color atlas and synopsis of clinical dermatology
Jeu 29 Mar - 16:59 par Celestino Merino

»  COLLECTION DES SUJETS DE CONCOURS AU RÉSIDANAT ALGÉRIE (sujets d’Alger,Constantine, Oran, Tlemcen, Sétif) DES ANNÉES (2017,2016,2015,2014,2013,2012,2011)
Lun 12 Mar - 17:30 par بہلہﭑلہ

» Collection Abrege
Ven 9 Mar - 10:45 par SOUALMIYACINE

» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
Mar 2 Jan - 21:53 par chadli22

» structure anatomo_ fonctionelle du systéme nerveux végetatif
Mer 20 Déc - 9:49 par arrow2018

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Mer 20 Déc - 8:55 par arrow2018

» L'ongle de la clinique au traitement
Lun 4 Déc - 19:45 par bkhaoula

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
Jeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
Jeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
Mar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
Mar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
Sam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
Ven 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Mer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
Ven 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
Dim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah


L'enfant qui somatise (Pdf Pédiatrie)

Aller en bas

L'enfant qui somatise (Pdf Pédiatrie)

Message par Thénagesse le Ven 25 Fév - 20:13

salam alikoum

L'investigation d'un symptôme somatique pour lequel on soupçonne une étiologie psychogénique représente un véritable défi pour le médecin. Voilà le sujet principal traité dans ce document. (PDF, 552Ko)

Auteures: Auteures: docteur Johanne Boivin et docteur Geneviève Tellier, psychiatres au service de consultation-liaison du CHU Sainte-Justine


Cliquez ici pour accéder au document.

good good

_________________

أنا عند ظن عبدي بي فليظن بي ما شاء



......... Let's Help Each other .........
avatar
Thénagesse
La Fondatrice
La Fondatrice

Messages : 2262
inscrit(e) le: : 26/04/2009
Localisation : La Capitale

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'enfant qui somatise (Pdf Pédiatrie)

Message par Invité le Sam 6 Aoû - 10:55

Il ne faut pas absolument essayer de convaincre l’enfant ou l’adolescent. Certains éprouvent de
la difficulté à reconnaître le lien qui existe entre le symptôme et les événements stressants. Ce qui est important, c’est qu’ils acceptent les recommandations de traitement.
Si le médecin parvient à donner un sens à la symptomatologie qui est accepté par le parent et l’enfant, le pronostic devient excellent.


Investigation : pièges à éviter
i Éviter les consultations sans rendez-vous ; favoriser la prise
en charge par le même médecin.
i Le symptôme physique peut être associé à une maladie organique,
à un trouble psychiatrique ou à une impasse dans le développement.
Il faut éviter de compartimenter l’investigation,
c’est-à-dire de ne démarrer l’investigation sur le plan psychologique
que lorsque l’investigation physique est terminée. C’est
la clé du succès.
i L’enfant et sa famille doivent être persuadés que vous les prenez
au sérieux. Il ne faut pas essayer de les rassurer par de faux
arguments ni, pis encore, leur dire : « Ça se passe dans la tête ».


Le symptôme physique peut être associé à une maladie organique, à un trouble psychiatrique ou à une impasse dans le développement. Il faut éviter de compartimenter l’investigation, c’est-àdire
ne démarrer l’investigation sur le plan psychologique que lorsque l’investigation physique est terminée. C’est la clé du succès.

Il ne faudrait commencer l’évaluation des facteurs psychologiques pouvant contribuer à l’étiologie d’une symptomatologie physique qu’une fois que l’enfant et ses parents auront bien compris
le but d’une telle évaluation.



Très intéressant , merci pour ce beaux partage



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum