Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

Traitement par hormone de croissance Information aux parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Traitement par hormone de croissance Information aux parents

Message par tobibe le Jeu 24 Fév - 17:31

salam alikom


Modalités :
Le traitement par hormone de croissance est quotidien et administré par voie sous cutanée (de préférence le soir, en
variant les sites d’injection) en principe au moins jusqu’à la fin de la croissance (système de stylo injecteur). Après
reconstitution de l'hormone (cartouche dans le stylo), l'ensemble doit être conservé au réfrigérateur entre 2 et 8° C.
La dose sera modulée en fonction de l’évolution de la croissance, du poids, de l’âge de l’enfant et de la surveillance
biologique.
Efficacité :
Le traitement par hormone de croissance permet une amélioration de la croissance staturale qui sera évaluée tout au
long du traitement.
Ce traitement peut aussi entraîner des modifications de la composition corporelle. Chez le petit enfant ayant un
déficit sévère en hormone de croissance, le traitement par hormone de croissance permet d'éviter ou de corriger les
hypoglycémies.
Surveillance :
La surveillance du traitement est au minimum semestrielle (voire trimestrielle).
Elle comprend une évaluation clinique, l’étude de l’évolution des mensurations et la surveillance de la puberté. Elle
comprend aussi une évaluation biologique (prise de sang) au moins annuelle avec mesure des facteurs de croissance
(IGF-I) et éventuellement d’autres hormones hypophysaires.
Un âge osseux (radiographie de la main gauche de face) sera réalisé tous les 1 à 2 ans pour évaluer la progression
de la maturation osseuse.
Le traitement par hormone de croissance est compatible avec tous les autres types de traitement médicamenteux.
Il n’est pas nécessaire d’interrompre le traitement par hormone de croissance en cas de maladie intercurrente
associée.
Effets indésirables du traitement par hormone de croissance :
Les effets secondaires liés au traitement sont rares, estimés globalement à 1/1000.
l l’hypertension intracrânienne bénigne peut survenir surtout lors des premières semaines de traitement et se
manifeste par des maux de têtes, nausées et vomissements. Elle sera mise en évidence par un œdème papillaire
au fond d’œil (consultation ophtalmologique). Le traitement par hormone de croissance doit alors être
momentanément arrêté puis repris à dose progressive.
l parmi les problèmes orthopédiques, l’épiphysiolyse fémorale survient plus volontiers chez les sujets ayant une
surcharge pondérale et nécessite un traitement orthopédique approprié, en général sans arrêter le traitement par
hormone de croissance. La survenue d'une scoliose doit être surveillée car sa fréquence est augmentée par la
croissance rapide.
l encore plus rarement, survenue d’anomalies de l'action de l'insuline (insulino-résistance), d'une intolérance au
glucose voire d'un diabète non insulino-dépendant, régressif à l’arrêt du traitement.
l dans le syndrome de Turner, il existe une augmentation modérée du risque d'otites.
l exceptionnellement, pancréatite aiguë, gynécomastie prépubertaire, augmentation du nombre de nævis
pigmentaires cutanés (grains de beautés). Des arthralgies (douleurs articulaires), œdèmes, syndrome du canal
carpien sont parfois observés chez l’adulte.
l des réactions cutanées sont possibles au niveau des sites d’injection (douleur, hématome) et la formation
d’anticorps anti hormone de croissance ont des effets en général mineurs.
l chez les enfants traités auparavant pour une affection tumorale, le traitement par hormone de croissance
n’entraîne pas d’augmentation du risque de rechute.
l chez les enfants qui n’ont pas de facteur de risque particulier, le traitement n'entraîne pas de risque accru de
leucémie comme cela a pu être discuté dans le passé.
l l'acromégalie est une maladie où le corps est exposé pendant de nombreuses années à un large excès d'hormone
de croissance. Dans cette maladie, le risque de tumeur bénigne ou maligne, en particulier colorectale est
augmenté. Par analogie avec l'acromégalie, la surveillance des traitements par hormone de croissance porte
particulièrement sur le dosage de l'IGF-I qui permet de vérifier que le corps n'est pas exposé à des doses
excessives d'hormone de croissance (l'IGF-I est produite par le foie sous l'effet de l'hormone de croissance).
Chez les enfants traités par hormone de croissance, il n'y a pas d'augmentation démontrée du risque de tumeur
du colon. Des antécédents familiaux de polypes du colon nombreux et précoces doivent faire l'objet d'une
discussion avant le traitement par hormone de croissance.
l le risque de maladie de Creutzfeldt-Jakob concerne exclusivement les patients ayant été traités par de
l’hormone de croissance extractive d’origine humaine. Depuis plus de 20 ans en France, seule l’hormone de
croissance biosynthétique est utilisée.
En conclusion, un traitement par hormone de croissance demande un suivi régulier et une attention de tous
(parents, enfants, médecins) pour assurer un résultat optimal dans les meilleures conditions. La surveillance doit
être poursuivie au moins jusqu’à la fin de la croissance. Chez les sujets ayant un déficit en hormone de croissance
sévère et persistant à l'âge adulte, le traitement par hormone de croissance doit en général être poursuivi à l’âge
adulte afin de corriger ou prévenir les effets généraux de l’insuffisance sévère en hormone de croissance.
Les médecins et le personnel du service d'Endocrinologie Diabétologie Pédiatrique de l'hôpital Robert Debré
pourront répondre aux questions que vous vous posez ou qui seront soulevées par ce document.
N'hésitez pas à signaler tout élément qui vous paraîtrait pertinent à la prise en charge de votre enfant.


Hôpital Robert Debré
Service d’Endocrinologie
Diabétologie Pédiatrique

Centre de Référence
Maladies Endocriniennes
Rares de la Croissance

_________________
قال صلى الله عليه وسلم:"ما من عبد مسلم يدعو لأخيه بظهر الغيب إلا قال الملك: ولك بمثل" ً.

tobibe
Moderateur
Moderateur

Messages : 2470
inscrit(e) le: : 03/08/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum