Partenariat Doc DZ
magnifique discussion d'un cas clinique Ped11


magnifique discussion d'un cas clinique Parten10
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» structure anatomo_ fonctionelle du systéme nerveux végetatif
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMar 12 Fév - 22:11 par sahelmjid

» Precis de semiologie (rose marie hamladji)
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMar 18 Déc - 8:31 par solowins

» Cours illustrés de Dérmatologie Pédiatrique
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyDim 11 Nov - 6:52 par rezoug

» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyDim 1 Juil - 9:39 par DERNOUNI

» Fitzpatricks color atlas and synopsis of clinical dermatology
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyJeu 29 Mar - 16:59 par Celestino Merino

»  COLLECTION DES SUJETS DE CONCOURS AU RÉSIDANAT ALGÉRIE (sujets d’Alger,Constantine, Oran, Tlemcen, Sétif) DES ANNÉES (2017,2016,2015,2014,2013,2012,2011)
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyLun 12 Mar - 17:30 par بہلہﭑلہ

» Collection Abrege
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyVen 9 Mar - 10:45 par SOUALMIYACINE

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMer 20 Déc - 8:55 par arrow2018

» L'ongle de la clinique au traitement
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyLun 4 Déc - 19:45 par bkhaoula

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyJeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyJeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
magnifique discussion d'un cas clinique EmptySam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyVen 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyMer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyVen 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyDim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyJeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
magnifique discussion d'un cas clinique EmptyLun 2 Jan - 13:01 par Wazza07


magnifique discussion d'un cas clinique

Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty magnifique discussion d'un cas clinique

Message par Juva le Ven 12 Mar - 9:33

Docteur, je suis fatigué au bout de quelques minutes

Un homme de 76 ans est examiné pour un état de fatigue intense, inhabituelle, évoluant depuis un mois. Il s’agit d’un retraité de la fonction publique qui a gardé une importante activité de loisir.

Ses antécédents sont ceux d’un homme âgé, sans plus : hypertension artérielle systolique modérée traitée par un inhibiteur calcique et de l’aspirine, discrète hypercholesté rolémie simplement surveillée et une prostate suivie annuellement par l’urologue. Tout s’effondre depuis un mois à cause d’une fatigue qui « lui bouffe la vie » et l’empêche de faire sa partie de pétanque quotidienne.
Voix off : Asthénie organique ou psychique ? Orga­nique, bien sûr, puisque l’élan vital est conservé et que le patient ne veut pas s’avouer vaincu. L’asthénie organique traduit une difficulté à agir et non pas à réagir comme dans les affections psychiatriques. Le plaisir et le désir sont toujours présents dans la vie quotidienne.
Vous : Etes-vous tout le temps fatigué, ou bien vous fatiguez-vous seulement dans certaines circonstances ?
Le malade : Non, Je ne suis pas fatigué ! Je fatigue ! En montant l’escalier, en conduisant ma voiture, en bêchant le jardin, et même en mastiquant un morceau de viande. Je n’ai plus de jus après quelques minutes !
Vous : Comment cela ?
Le malade : Ben oui, j’ai la nuque qui lâche et la tête qui chute en avant, les paupières qui tombent et la vue qui se brouille ; des fois, je vois double ; et mes jambes et mes bras ne répondent plus…
Vous : Mais, le matin au lever, comment ça se passe ?
Le malade : Ah là, ça va ; je suis en forme ; c’est après que ça se dégrade, et le soir, il n’y a plus personne. Je ne tiens plus ma tête et n’arrive plus à ouvrir les yeux. Je ne peux plus me traîner. C’est ma femme qui me met au lit.
Voix off : Stop : Vous évoquez une asthénie ou une faiblesse ? Une faiblesse, bien sûr ! Quelles sont les clés du diagnostic ?
Vous : Ptosis, diplopie, hypotonie de la nuque, claudication des mâchoires, fatigabilité à l’effort.
Voix off : Bravo, ce sont les bonnes clés. Alors ? Le diagnostic ?
Vous : Myasthénie.
Voix off : Bravo ; mais encore deux questions fondamentales pour préciser la gravité.
Vous : Fausse route ? Dyspnée ?
Voix off : Bravo ; le diagnostic est fait et le stade est défini dans la classification d’Osserman. Stade I : paralysie oculomotrice ; stade II : myasthénie généralisée sans atteinte bulbaire ; stade III : myasthénie généralisée avec fausse route, insuffisance respiratoire ; stade IV : crise aiguë de myasthénie nécessitant une ventilation assistée. Quelle suite à donner ?
Vous : J’hospitalise ce patient pour confirmer le diagnostic par un électromyogramme en stimulodétection, rechercher un thymome (rare à 76 ans) et démarrer un traitement par, selon les cas, un anticholinesté rasique, des corticoïdes, azathioprine, ou des immunoglobulines intraveineuses.
Des risques vitaux en cas de retard diagnostique
La myasthénie est en pleine recrudescence actuellement, surtout chez le sujet âgé (prévalence : 15/100 000). Elle connaît deux types de fréquence à 20 ans, avec une forte prédominance féminine, et après 50 ans, touchant de façon égale les deux sexes. La médecine générale doit avoir cette affection présente à l’esprit en raison des risques vitaux si le diagnostic est méconnu. Le ptosis, la paralysie oculomotrice et l’hypotonie de la nuque sont les signes étalons, de même que la fatigabilité à l’effort.

Le malade avait raison lorsqu’il disait qu’il « n’était pas fatigué » mais qu’il « fatiguait ».

L’apport diagnostique de l’examen clinique
La réalité du déficit musculaire doit être affirmée par les épreuves cliniques classiques : lever les bras, se redresser d’un tabouret, extension et flexion des pieds contre résistance.
Une fatigue musculaire renvoie à une maladie des muscles ou du système nerveux.
Une origine myogène est suspectée devant la topographie proximale du déficit, l’association à des myalgies ou à des crampes
.
Juva
Juva
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 1516
inscrit(e) le: : 02/05/2009
Age : 34
Localisation : Oran

Revenir en haut Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty Re: magnifique discussion d'un cas clinique

Message par mahamado le Ven 12 Mar - 15:35

merci juva !vraiment une magnifik discussion de dg ...j'espèr q'il aura d'autres
mahamado
mahamado

Messages : 36
inscrit(e) le: : 07/05/2009
Age : 36

Revenir en haut Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty Re: magnifique discussion d'un cas clinique

Message par Juva le Ven 12 Mar - 16:32

inchalah Smile
Juva
Juva
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 1516
inscrit(e) le: : 02/05/2009
Age : 34
Localisation : Oran

Revenir en haut Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty Re: magnifique discussion d'un cas clinique

Message par dr mirion le Sam 13 Mar - 18:36

oui très bonne discussion tu dois nous en mettre d'autre !!
maintenant je prendrai plus au sérieux la fatigue comme motif de consultation
dr mirion
dr mirion
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 2139
inscrit(e) le: : 27/04/2009
Localisation : entre A et B

Revenir en haut Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty Re: magnifique discussion d'un cas clinique

Message par redaoui le Lun 9 Aoû - 9:45

salut,
pour quoi le malade est en forme le matin?
s'agit il d'une urgence Dc ou thérapeutique ?

très bonne présentation. merci


redaoui

Messages : 36
inscrit(e) le: : 04/08/2010
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

magnifique discussion d'un cas clinique Empty Re: magnifique discussion d'un cas clinique

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum