Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 7 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 7 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Hier à 12:05 par Edina

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah

» Mémento Médicaments de l'urgence
Sam 31 Déc - 11:03 par jemandzah

» Collection Abrege
Mar 27 Déc - 8:50 par tobibe

» Collection Abrege
Dim 23 Oct - 21:11 par GhostTibou

» Livre Sémiologie Médical - SANDOZ
Jeu 20 Oct - 22:56 par kaouthar

» Ophtalmo:Cas Clinique Corrigé
Dim 9 Oct - 13:35 par lamine06310

» Merci de signaler les liens morts ici !
Sam 8 Oct - 21:34 par Thénagesse

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Dim 2 Oct - 17:34 par nadini

» les quatres criteres d'une fissure anale
Lun 29 Aoû - 17:50 par sararose

» [livre] Échographie du foie et voies biliaires
Lun 29 Aoû - 17:41 par sararose

» les cours de la 1annee medecine
Mer 17 Aoû - 11:14 par limosimo

» Protocoles de Pédiatrie en Maternité 2006
Ven 5 Aoû - 9:50 par saidkhelifi

» Cahiers d'anatomie
Mer 20 Juil - 20:30 par cirta

» Revue Française d'Allergologie de 2009 au 2016
Sam 16 Juil - 22:42 par TASSIN

» Revue Française d'Allergie de 1961 au 1969
Sam 16 Juil - 22:41 par TASSIN

»  Revue Européenne de Psychologie Appliquée
Sam 16 Juil - 22:39 par TASSIN

» Revue du Rhumatisme
Sam 16 Juil - 22:36 par TASSIN


Une anémie aplasique néonatale par syndrome de Pearson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une anémie aplasique néonatale par syndrome de Pearson

Message par cirta le Jeu 26 Nov - 17:26

Dés la naissance, ce garçon né à terme a présenté une pâleur importante, une hépatomégalie, une hyporéactivité et une hypotonie. Les parents, sans antécédents familiaux notables, n’étaient pas consanguins. La grossesse avait été normale jusqu’à l’apparition d’une pré-éclampsie ayant motivé une césarienne ; l’Apgar était à 6/7/8 et il y avait un retard de croissance intra-utérin : poids 2 360g, taille 47cm et périmètre crânien 35,5cm. Les examens montraient une anémie microcytaire arégénérative (hémoglobine 2,9g%) et une acidose lactique sévère (14 mmol/l) . L’échocardiographie révélait des signes d’hypoxie ante natale chronique. Après transfusion, bicarbonates et intubation, son état s’est stabilisé et l’extubation a pu avoir lieu. Cependant l’acidose lactique et l’anémie ont persisté avec thrombopénie 48 G/l (Nle 150-350). Parallèlement, l’examen neurologique est resté anormal avec des troubles de la déglutition. L’IRM n’a révélé ni malformation cérébrale ni hémorragie mais en T2 une augmentation de densité de la substance blanche périventriculaire et en T1 une myélinisation incomplète de la capsule interne. La spectroscopie a démontré une augmentation isolée du pic de lactate dans la substance blanche postérieure. Une transfusion fœto-maternelle, une hémoglobinopathie, une anémie hémolytique et infection materno-transmise ont été exclues.

Les métabolites urinaires du cycle de Krebs étaient élevés. Le taux des lactates dans le LCR était très pathologique : 5,53 mmol/l (Nle <1,Cool. La ponction médullaire a montré une anémie sidéroblastique avec des érythroblastes vacuolés, très évocateurs de syndrome de Pearson, confirmé par l’étude en Southern blot de l’ADN mitochondrial qui a objectivé une délétion de 4,7 Kb dans les leucocytes centraux et périphériques. A 1 mois, une leucopénie est apparue et l’enfant a souffert d’infections multiples. L’examen neurologique est resté très perturbé. L’acidose lactique chronique a nécessité un traitement par bicarbonates. L’insuffisance pancréatique externe s’est manifestée par une diarrhée chronique et une hypotrophie. L’enfant est décédé à 18 mois malgré des transfusions multiples.

Le syndrome de Pearson est une maladie mitochondriale, multiviscérale, atteignant en premier la moelle et le pancréas. Elle est diagnostiquée habituellement dans les premiers mois, devant une pancytopénie, une diarrhée chronique et une acidose lactique. Le phénotype est déterminé par la distribution tissulaire et la proportion relative d’ADN mitochondrial anormal exprimé. Cette disparité explique la variabilité d’évolution avec une atteinte neurologique plus ou moins précoce.




Pr Jean-Jacques Baudon

_________________
"Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine. Mais je ne suis pas sûr de ce que j'affirme en ce qui concerne l'Univers".
A. Einstein
Merci, de rien, au r'voir messieurs dames

cirta
Super Moderateur
Super Moderateur

Messages : 1281
inscrit(e) le: : 27/04/2009
Localisation : .

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une anémie aplasique néonatale par syndrome de Pearson

Message par ELECTROCHOC le Jeu 26 Nov - 23:16

merci bochra pour ce topo interessant ! c'est nouveau tous ça pour moi Arrow Arrow

ELECTROCHOC
Membre Spécial
Membre Spécial

Messages : 1040
inscrit(e) le: : 30/04/2009
Localisation : partout

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une anémie aplasique néonatale par syndrome de Pearson

Message par Thénagesse le Jeu 26 Nov - 23:54

salam alikoum

merci bcp ma soeur , jazaki Allah koul khir
( j'ai apris une bonne chose ce soir grace a toi merci )

good

_________________

أنا عند ظن عبدي بي فليظن بي ما شاء



......... Let's Help Each other .........

Thénagesse
La Fondatrice
La Fondatrice

Messages : 2262
inscrit(e) le: : 26/04/2009
Localisation : La Capitale

Revenir en haut Aller en bas

Re: Une anémie aplasique néonatale par syndrome de Pearson

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 6:33


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum