Partenariat Doc DZ
La mère des infirmières Ped11


La mère des infirmières Parten10
Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» structure anatomo_ fonctionelle du systéme nerveux végetatif
La mère des infirmières EmptyMar 12 Fév - 22:11 par sahelmjid

» Precis de semiologie (rose marie hamladji)
La mère des infirmières EmptyMar 18 Déc - 8:31 par solowins

» Cours illustrés de Dérmatologie Pédiatrique
La mère des infirmières EmptyDim 11 Nov - 6:52 par rezoug

» Dermatologie Guide pratique De la clinique au traitement ( livre scanné et complet)
La mère des infirmières EmptyDim 1 Juil - 9:39 par DERNOUNI

» Fitzpatricks color atlas and synopsis of clinical dermatology
La mère des infirmières EmptyJeu 29 Mar - 16:59 par Celestino Merino

»  COLLECTION DES SUJETS DE CONCOURS AU RÉSIDANAT ALGÉRIE (sujets d’Alger,Constantine, Oran, Tlemcen, Sétif) DES ANNÉES (2017,2016,2015,2014,2013,2012,2011)
La mère des infirmières EmptyLun 12 Mar - 17:30 par بہلہﭑلہ

» Collection Abrege
La mère des infirmières EmptyVen 9 Mar - 10:45 par SOUALMIYACINE

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
La mère des infirmières EmptyMer 20 Déc - 8:55 par arrow2018

» L'ongle de la clinique au traitement
La mère des infirmières EmptyLun 4 Déc - 19:45 par bkhaoula

» conference raphael (cas clinique video) PARTIE 01
La mère des infirmières EmptyJeu 16 Nov - 8:46 par imene bounab

» membre superieur OSTEOLOGIE
La mère des infirmières EmptyJeu 26 Oct - 18:18 par slim2011

» Livre Echographie 4 eme édition " imagerie médicale formation "
La mère des infirmières EmptyMar 24 Oct - 21:53 par malek2doc

» PEC des etats de mal epileptiques de l'adulte
La mère des infirmières EmptyMar 24 Oct - 21:16 par malek2doc

» Site du conseil national de l'ordre des medecins Algériens
La mère des infirmières EmptySam 19 Aoû - 13:19 par slim2011

» Abrégé de Bactériologie Générale et Médicale
La mère des infirmières EmptyVen 11 Aoû - 10:48 par Djakos

» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
La mère des infirmières EmptyMer 14 Juin - 21:29 par Chaima

» (endocrino) un resumé trés util !
La mère des infirmières EmptyVen 9 Juin - 18:21 par zakou

»  Annales de Chirurgie de la Main et du Membre Supérieur 1990 1999
La mère des infirmières EmptyDim 21 Mai - 22:51 par alleche

» Salutations
La mère des infirmières EmptyJeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
La mère des infirmières EmptyLun 2 Jan - 13:01 par Wazza07


La mère des infirmières

Aller en bas

La mère des infirmières Empty La mère des infirmières

Message par Juva le Lun 23 Nov - 15:40

Si les infirmières font aujourd'hui partie du corps médical, au XIXe siècle, elles n'étaient pas mieux considérées que des femmes de mauvaise vie. Manquant de religieuses, on employait n'importe qui. Ces femmes avaient la réputation de ne pas être sobres et de mœurs légères.

Celle qui va tout changer est Anglaise : Florence Nightingale, née en 1820.

Aujourd'hui, considérée comme la fondatrice du métier d'infirmière, ce qui n'était pas évident à son époque. Venat d'un milieu très aisé, elle a dû se battre contre ses parents pour s'occuper de malades.

La guerre de Crimée

Florence Nightingale devient célèbre lors de la guerre de Crimée, en 1854, lorsque l'Angleterre, la France et l'Empire ottoman déclarent la guerre à la Russie.

Pour la première fois depuis des siècles, Anglais et Français combattent ensemble contre la Russie, qui voulait s'étendre sur le territoire de leur allié commun. Le conflit provoque beaucoup de morts et la presse britannique critique la qualité des soins apportés aux blessés anglais.

A la demande du ministre de la Guerre, Florence Nightingale crée un groupe d'infirmières pour se rendre sur le terrain. Le 4 novembre 1854, elle part, avec trente-huit femmes, à Scutari, pour travailler dans un hôpital militaire.

Les médecins sur place, qui voient d'un très mauvais œil leur arrivée, finissent par accepter cette aide face au nombre grandissant de blessés. Les infirmières deviennent alors vite indispensables.

Florence Nightingale améliore l'hygiène des blessés, qu'elle considérait comme responsable de la mortalité, s'occupe aussi d'eux, les écoute et les aide dans leur courrier. En retour, elle reçoit un grand respect de la part des soldats.

Les réformes sanitaires

L'introduction d'infirmières dans les hôpitaux a été un grand succès. Quand cette pionnière revient en Angleterre, en août 1856, elle est très connue et veut se battre pour les réformes sanitaires.

Pour convaincre les autorités, elle va se servir des travaux sur la statistique du Belge Adolphe Quételet.

Elle invente une sorte de camembert pour montrer les causes de décès des soldats. Les résultats sont clairs : ils ne mourraient pas de blessures mais de maladies, de malnutrition. Les Anglais sont alors obligés de réformer leur système de santé des armées.

La première école d'infirmières

En 1860, grâce à une souscription publique, Florence Nightingale crée l'école d'infirmière Nightingale, au Saint Thomas Hospital, une première mondiale.

Ces apprenties infirmières recevaient une année de travaux pratiques mais aussi des cours théoriques. Miss Nightingale, comme l'appelaient les infirmières, validait la formation et les rapports des élèves. A la fin de la formation, elle leur offrait des livres en invitant pour le thé.

Une fois opérationnelles, les jeunes femmes étaient envoyées dans les hôpitaux anglai, à l'étranger ainsi qu'auprès d'autres écoles d'infirmières établies sur le modèle Nightingale. En 1873, les Américains adoptent le système Nightingale.

En 1860, Florence Nightingale publie le plus connu de ses livres : Notes on nursing. Il établissait les principes du nursing : une observation attentive et une grande écoute des besoins des patients. Cet ouvrage a été traduit dans onze langues et est toujours imprimé aujourd'hui.

Florence Nightingale a aussi beaucoup œuvré pour l'amélioration de l'hygiène et des conditions de vie dans les hôpitaux.

Sa grande œuvre reste quand même ses écoles d'infirmières. En 1860, il n'y avait que 27 000 infirmières, que l'on définissait comme des domestiques. En 1901, on en comptait trois fois plus et celles-ci faisaient partie intégrante du corps médical.


a dédier a tt le personnel paramedical qui fait un excellent boulot mes respect
Juva
Juva
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 1516
inscrit(e) le: : 02/05/2009
Age : 34
Localisation : Oran

Revenir en haut Aller en bas

La mère des infirmières Empty Re: La mère des infirmières

Message par Juva le Lun 23 Nov - 15:43

a noter que celle qui inventer le score de glascow est une infirmière
Juva
Juva
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 1516
inscrit(e) le: : 02/05/2009
Age : 34
Localisation : Oran

Revenir en haut Aller en bas

La mère des infirmières Empty Re: La mère des infirmières

Message par asma-diet le Lun 23 Nov - 17:30

merci juva pour ces information saha 3idkom croizdgt
asma-diet
asma-diet
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 139
inscrit(e) le: : 09/10/2009
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

La mère des infirmières Empty Re: La mère des infirmières

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum