Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

ORIENTATION DIAGNOSTIC DEVANT UNE SYNCOPE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

ORIENTATION DIAGNOSTIC DEVANT UNE SYNCOPE

Message par tobibe le Lun 16 Nov - 18:17

ORIENTATION DIAGNOSTIC DEVANT UNE SYNCOPE


INTRODUCTION :
- Définition : syncope : perte de la conscience (PC) brusque, transitoire, avec impossibilité de maintenir
le tonus postural.
- Due à une "ischémie cérébrale":
- La lipothymie est un équivalent mineur de la syncope : malaise transitoire avec asthénie extrême, sans
perte de "conscience".
- Physiopathologie: ischémie cérébrale due à la chute du débit cérébral.
* Cause cardiaque : diminution du débit cardiaque.
* Cause vasculaire : diminution de la pression artérielle
Chute du débit cérébral===== anoxie cérébrale brutale
- A différencier des différentes autres causes de PC brève.
LA CONDUITE DIAGNOSTIC :
I- Interrogatoire :
Rôle important dans le diagnostic positif et étiologique il faut rechercher :
- Circonstances de survenue : absents, effort, changement de position.
- Existence de prodrome.
- ATCD de syncope, prise médicamenteuse +++, cardiopathie (connu ou/et traitement).
- Signes accompagnateurs : douleur thoracique.
II- Examen clinique : complément nécessaire de l’interrogatoire recherche :
- Traitement : irrégularité.
- Un souffle cardiaque, vasculaire.
- Prise de la tension artérielle debout et couchée (hypotension orthostatique).
- Massage sino carotidien : hypersensibilité sino carotidienne.
III- Examens complémentaires :
- ECG : * anormal dans environ 50% des cas : Bradycardie, HVG, bloc de branche, trouble de la
repolarisation…,
* ECG normale n'exclut pas le Dc de trouble de rythme.
- Holter ECG : permet d'identifier les troubles du rythme, ou de la conduction contemporain du
symptôme.
- Echodoppler.
- Glycémie, ionogramme, EEG.
DIAGNOSTIC DIFFERENTIEL :
Le Dc positif de la syncope est facile quand on assiste à la crise, en dehors de cette situation
l'interrogatoire est capital pour éliminer les autres causes:
- Crise épileptique : ATCD, déroulement de la crise, émission urine, morsure de la langue.
- Perte de connaissance prolongé: coma, hystérie.
ETIOLOGIES :

I- Origine cardiovasculaire :
A- Syncope d'effort: évoquer en premier : "obstacle à l'éjection"
· Rétrécissement aortique serré (RAo).
· Cardiomyopathie obstructive.
· Embolie pulmonaire (EP).
· Hypertension artérielle pulmonaire (HTAP).
NB: l'obstacle au remplissage peut entraîné une syncope c'est le cas de : sténose mitrale, myxome
de l’oreillette gauche, sténose tricuspide, tamponnade.
B- Syncope à l'emporte pièce:
· Bradycardie : - Bloc auriculo ventriculaire (BAV).
- Causes iatrogènes: digitaliques, β bloqueurs, verapamil, amiodarone.
· Torsade de pointe: - hypokaliémie (diurétique), quinidine.
- Bepridil.
· Tachycardie : tachycardie ventriculaire, également auriculaire.
· Dysfonction sinusale.
· Dysfonction du Pace-maker.
C- Hypotension orthostatique : c’est une chute de la TA systolique: au moins 20 mmHg,
diastolique au moins 10 mmHg lors de l'orthostatisme :
- Sujet âgé.
- Iatrogène : diurétique, vasodilatateur, antihypertenseur, neuroleptique.
- Neuropathie périphérique : diabète, maladie neurologique.
D- La syncope vaso-vagale : 40-50% des syncopes.
- Chute des résistances vasculaires périphériques.
- Terrain: sujet jeunes, anxieuse, émotifs.
- Circonstance déclenchants : peur, émotion, douleur brutale, atmosphère confinée, vision de sang.
- Evolution en 3 phases :
· Prodrome : malaise, pâleur, sueur, nausée.
· Syncope.
· Récupération progressive.
- A l'examen : Bradycardie, hypotension.
E- Hypersensibilité sino carotidienne : rotation de la tête, col serré…
II- Autres causes de perte de connaissance brève :
- Origine métabolique : hypoglycémie, hypocalcémie, hypoxie, toxique (alcool, CO, héroïne..).
- Origine neurologique :
* Traumatisme crânien.
* AIT.
4
III- Origine psychiatrique :" Diagnostic d'élimination"
CONCLUSION :
- Symptôme fréquent.
- Cause cardiaque, extra cardiaque.
- Dc: interrogatoire, examen clinique, ECG, echodoppler.
- Traitement et Pc est fonction de la cause.

tobibe
Moderateur
Moderateur

Messages : 2470
inscrit(e) le: : 03/08/2009
Localisation : Algerie

Revenir en haut Aller en bas

Re: ORIENTATION DIAGNOSTIC DEVANT UNE SYNCOPE

Message par dr mirion le Lun 16 Nov - 22:08

merci tobibe
c'est résumé et bien fait !!!

dr mirion
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 2139
inscrit(e) le: : 27/04/2009
Localisation : entre A et B

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum