Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 16 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 15 Invités :: 1 Moteur de recherche

dc nour

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Hier à 12:05 par Edina

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah

» Mémento Médicaments de l'urgence
Sam 31 Déc - 11:03 par jemandzah

» Collection Abrege
Mar 27 Déc - 8:50 par tobibe

» Collection Abrege
Dim 23 Oct - 21:11 par GhostTibou

» Livre Sémiologie Médical - SANDOZ
Jeu 20 Oct - 22:56 par kaouthar

» Ophtalmo:Cas Clinique Corrigé
Dim 9 Oct - 13:35 par lamine06310

» Merci de signaler les liens morts ici !
Sam 8 Oct - 21:34 par Thénagesse

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Dim 2 Oct - 17:34 par nadini

» les quatres criteres d'une fissure anale
Lun 29 Aoû - 17:50 par sararose

» [livre] Échographie du foie et voies biliaires
Lun 29 Aoû - 17:41 par sararose

» les cours de la 1annee medecine
Mer 17 Aoû - 11:14 par limosimo

» Protocoles de Pédiatrie en Maternité 2006
Ven 5 Aoû - 9:50 par saidkhelifi

» Cahiers d'anatomie
Mer 20 Juil - 20:30 par cirta

» Revue Française d'Allergologie de 2009 au 2016
Sam 16 Juil - 22:42 par TASSIN

» Revue Française d'Allergie de 1961 au 1969
Sam 16 Juil - 22:41 par TASSIN

»  Revue Européenne de Psychologie Appliquée
Sam 16 Juil - 22:39 par TASSIN

» Revue du Rhumatisme
Sam 16 Juil - 22:36 par TASSIN


Quelles sont les causes de la maladie de Parkinson ? En réalité, elles ne sont pas connues avec exactitude.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quelles sont les causes de la maladie de Parkinson ? En réalité, elles ne sont pas connues avec exactitude.

Message par dalialynda le Ven 28 Aoû - 11:36

La maladie de Parkinson fait partie des maladies dégénératives du système nerveux central. Le terme dégénératif, finalement un peu maladroit, désigne une disparition prématurée progressive et irréversible d'une population, en l'occurrence les neurones de la substance noire.
De nombreuses hypothèses ont été avancées. Si elles sont souvent séduisantes, elles ne sont pas pour autant exactes. Par exemple, il semblerait qu'un choc émotif ou un traumatisme, souvent incriminés au début de cette maladie dont l’évolution est progressive et sans rémission, soit pour certains, la cause de survenue de la maladie de Parkinson. Il n'existe aucune certitude à ce sujet.
D'autres équipes médicales ont avancé l'éventualité d'un stress ou d'un traumatisme comme pouvant provoquer la maladie de Parkinson. Il semble que ceux-ci révèlent et favorisent cette pathologie neurologique.
Il a été question, pendant un certain temps, d'une cause infectieuse qui a été rapidement abandonnée.
Par la suite, on a évoqué une cause immunologique, c'est-à-dire que le patient fabriquerait des anticorps contre ses propres tissus. Cette piste a également été abandonnée.
La maladie de Parkinson est quelquefois associée à des mutations génétiques concernant plus précisément les gènes PARK2 (locus 6q25.2-q27), PARK6 et PARK7 (locus 1p36) ou SNCA (locus 4q21).
Une des pistes les plus sérieuses, qui a également été abandonnées, a été celle de l'hérédité. Pourtant, il existe des familles au sein desquelles on constate un plus grand nombre de personnes atteintes que d'autres. Il s'agit de la forme familiale de la maladie de Parkinson. Néanmoins, un gène a été mis en évidence dans quelques rares familles de Grèce ou d'Italie du Sud : il s'agit d'un gène qui code pour une substance appelée la synucléine alpha. Il s'agit d'une protéine présente dans certains neurones.
Une autre piste beaucoup plus sérieuse est celle de l'intoxication par des substances, peut-être le MPTP, certains herbicides présents dans l'environnement. Cette substance n’a pas été mise en évidence clairement pour l'instant.
Une hypothèse combine les facteurs génétiques et environnementaux. Il semblerait que la perte des neurones fabriquant de la dopamine serait en rapport avec leur vulnérabilité génétique. Cette fragilité génétique serait liée à la présence d'agents toxiques présents dans l'environnement, susceptibles d'accélérer la destruction de neurones dopaminergiques.

dalialynda

Messages : 20
inscrit(e) le: : 23/08/2009
Age : 29
Localisation : tizi ouzou

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum