Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 6 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 6 Invités :: 1 Moteur de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets

examen physique de l'abdomen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

examen physique de l'abdomen

Message par DR mima le Ven 14 Aoû - 16:26

I - PRINCIPES GENERAUX :
- Patient en décubitus dorsal, membres inférieurs légèrement fléchis, bras le long du corps, vessie
vidée
- Mains de l’examinateur réchauffées avec ongles courts
- Débuter l’examen en se plaçant à droite du patient
II - INSPECTION DE L’ABDOMEN :
- Etat des téguments :
⇒ coloration cutanée : pâleur, ictère
⇒ cicatrices
⇒ éruptions
⇒ vergetures
⇒ système veineux superficiel :
* normalement pas ou à peine visible
* distension des veines en cas de circulation collatérale veineuse
- Forme de l’abdomen :
⇒ normalement convexe, régulièrement arrondi, et continuant le plan du sternum
⇒ rechercher une rétraction, une distension globale ou localisée
- Mobilité de l’abdomen :
⇒ mobilité abdominale normale lors de la respiration
⇒ pulsations aortiques peuvent être visibles chez le sujet maigre, amplifiées dans
l’anévrysme de l’aorte
⇒ péristaltisme intestinal peut être visible chez le sujet maigre, augmenté dans l’occlusion
intestinale
III - AUSCULTATION DE L’ABDOMEN :
- Réalisée avant la palpation et la percussion qui peuvent modifier la fréquence des bruits
abdominaux
- Bruits hydro-aériques intestinaux :
⇒ auscultation prolongée pendant 2 à 3 minutes
⇒ les bruits normaux sont des cliquetis et des gargouillements
⇒ borborygmes : gargouillis intenses et prolongés d’un péristaltisme exagéré
⇒ les bruits sont augmentés en cas de diarrhée ou de début d’occlusion intestinale
⇒ les bruits sont diminués puis ils disparaissent en cas d’iléus paralytique ou de péritonite
EXAMEN PHYSIQUE DE L’ABDOMEN
14
- Souffles vasculaires en regard de l’aorte, des artères rénales, des artères iliaques
IV - PALPATION DE L’ABDOMEN- Commencer à distance de la zone spontanément douloureuse
- Palpation superficielle de la paroi abdominale :
⇒ plans cutanés : la peau se laisse normalement pincer entre le pouce et l’index sans
adhérer aux plis profonds
⇒ paroi musculaire :
* normalement élastique
* tendue et résistante de façon localisée ou diffuse
- défense : contraction involontaire de la paroi abdominale qui s’oppose à la
palpation profonde mais qui peut être vaincue par le tact et la persuasion,
ou aggravée par une palpation brusque
- contracture : rigidité pariétale réflexe en rapport avec une contraction
involontaire, douloureuse, permanente et invincible de la paroi. Indique
une péritonite aiguë
⇒ orifices herniaires : (se référer au chapitre « Examen uro-génital chez l’homme »)
* inguinaux : au-dessus de la ligne joignant l’épine iliaque antéro-supérieure au
pubis
* cruraux : au-dessous de la ligne joignant l’épine iliaque antéro-supérieure au pubis
* ombilical
- Sensibilité abdominale :
⇒ hyperesthésie cutanée au cours des péritonites aiguës
⇒ douleur provoquée par la palpation :
* douleur de l’hypochondre droit : point vésiculaire ; signe de Murphy : douleur à la
palpation de la région vésiculaire sous costale droite, accompagnée d’une
inhibition respiratoire
* douleur de la fosse iliaque droite : point de Mac Burney au milieu de la ligne
joignant l’épine iliaque antéro-supérieure à l’ombilic
* douleur de la fosse iliaque gauche : en regard du sigmoïde
⇒ douleur de rebond : provoquée par la décompression, traduit une souffrance péritonéale
- Palpation profonde du contenu abdominal :
⇒ normalement, peuvent être perçus : le colon gauche dans le flanc gauche, le caecum
dans la fosse iliaque droite, le bord inférieur du foie dans l’hypochondre droit, le rein
droit dans la fosse lombaire droite
⇒ à l’état pathologique sont recherchés :
* un empâtement mal limité
* une tuméfaction bien limitée
* l’hypertrophie d’un organe :
- foie : main droite placée sur le côté droit de l’abdomen, parallèlement
au grand droit, extrêmité des doigts bien au-dessous du rebord costal, les
doigts dirigés vers le haut, demander au patient une inspiration profonde ;
« technique du crochet », doigts des deux mains enfoncés sous le rebord
costal, patient en inspiration profonde
Noter : la distance qui sépare le bord inférieur du foie du rebord costal sur la
ligne médio-claviculaire, la consistance du foie, la qualité de sa surface, son
15
caractère douloureux ou non
- rate : main droite placée sous le rebord costal gauche, extrêmité des doigts
bien au-dessous du rebord costal, doigts dirigés vers le haut, demander au
patient une inspiration profonde ; répéter la manoeuvre sur le patient en
décubitus latéral droit, jambes légèrement fléchies, bras gauche au dessus de
la tête
- reins : par le palper bimanuel :
. rein droit avec la main gauche placée sous le patient déplaçant le rein en
avant, la main droite placée sur l’hypochondre droit ; demander au patient
de respirer profondément
. rein gauche avec la main droite placée sous le patient déplaçant le rein en
avant, la main gauche placée sur l’hypochondre gauche ; demander au
patient de respirer profondément
V - PERCUSSION DE L’ABDOMEN :
- Méthode :
⇒ le médius gauche appliqué sur la paroi abdominale est percuté par les quatre derniers
doigts de la main droite
⇒ rechercher : matité, sonorité, tympanisme
⇒ abdomen normalement sonore
- Percussion du foie :
⇒ sur la ligne médio-claviculaire droite, en débutant sous l’ombilic et en remontant.
Repérer
le bord inférieur et le bord supérieur du foie
⇒ hauteur hépatique normale : 6 à 12 centimètres sur la ligne médio-claviculaire droite
- Percussion de la rate : une matité remplace le tympanisme de l’estomac et du colon en cas de
splénomégalie
VI - RECHERCHE D’UNE ASCITE :
- Inspection : distension globale de l’abdomen avec ombilic déplissé
- Percussion :
⇒ matité des zones déclives de l’abdomen
⇒ tympanisme au sommet de l’abdomen
⇒ matité à limite supérieure concave en haut
⇒ matité mobile avec les mouvements du malade
- Signe du flot : vibration perçue par la main posée sur un flanc à partir d’une percussion de l’autre
flanc ; le bord cubital de la main d’une aide est appliqué sur la ligne médiane afin d’éviter la simple
transmission par la paroi
- Signe du glaçon : choc en retour après la percussion du foie.

DR mima

Messages : 6
inscrit(e) le: : 10/08/2009
Age : 27
Localisation : constantine

Revenir en haut Aller en bas

Re: examen physique de l'abdomen

Message par omar19 le Ven 14 Aoû - 16:32

merci bcp dr mima
c'est presque complét cet examen

omar19
Membre Actif
Membre Actif

Messages : 1740
inscrit(e) le: : 01/05/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: examen physique de l'abdomen

Message par Le Fondateur le Ven 14 Aoû - 18:00

salam king

merci pour ce partage DR mima , c'est tres bien expliqué

Bonne continuation

@dmin

_________________


" je n'ai cessé de poursuivre un but scientifique,
parceque j'aime la science et que j'attends d'elle le progres de l'humanité."
                                                           Ernest SOLVAY

Le Fondateur
Le Fondateur
Le Fondateur

Messages : 278
inscrit(e) le: : 26/04/2009
Localisation : Algérie

Revenir en haut Aller en bas

Re: examen physique de l'abdomen

Message par moon le Jeu 28 Jan - 21:52

good

moon

Messages : 1
inscrit(e) le: : 28/01/2010
Localisation : alger

Revenir en haut Aller en bas

Re: examen physique de l'abdomen

Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 7:47


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum