Partenariat Doc DZ



Qui est en ligne ?
Il y a en tout 5 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 5 Invités :: 2 Moteurs de recherche

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
Derniers sujets
» ANATOMIE(Résumé de Mr.Hammoudi)
Ven 20 Jan - 12:05 par Edina

» Salutations
Jeu 12 Jan - 12:03 par Bachir212

» Cahiers Bioforma en Biologie médicale
Lun 2 Jan - 13:01 par Wazza07

» aux urgentistes
Sam 31 Déc - 11:30 par jemandzah

» Mémento Médicaments de l'urgence
Sam 31 Déc - 11:03 par jemandzah

» Collection Abrege
Mar 27 Déc - 8:50 par tobibe

» Collection Abrege
Dim 23 Oct - 21:11 par GhostTibou

» Livre Sémiologie Médical - SANDOZ
Jeu 20 Oct - 22:56 par kaouthar

» Ophtalmo:Cas Clinique Corrigé
Dim 9 Oct - 13:35 par lamine06310

» Merci de signaler les liens morts ici !
Sam 8 Oct - 21:34 par Thénagesse

» Anatomie de l'appareil locomoteur - 2ème édition : Tome 1, 2 et 3
Dim 2 Oct - 17:34 par nadini

» les quatres criteres d'une fissure anale
Lun 29 Aoû - 17:50 par sararose

» [livre] Échographie du foie et voies biliaires
Lun 29 Aoû - 17:41 par sararose

» les cours de la 1annee medecine
Mer 17 Aoû - 11:14 par limosimo

» Protocoles de Pédiatrie en Maternité 2006
Ven 5 Aoû - 9:50 par saidkhelifi

» Cahiers d'anatomie
Mer 20 Juil - 20:30 par cirta

» Revue Française d'Allergologie de 2009 au 2016
Sam 16 Juil - 22:42 par TASSIN

» Revue Française d'Allergie de 1961 au 1969
Sam 16 Juil - 22:41 par TASSIN

»  Revue Européenne de Psychologie Appliquée
Sam 16 Juil - 22:39 par TASSIN

» Revue du Rhumatisme
Sam 16 Juil - 22:36 par TASSIN


Infarctus du myocarde : jusqu’à 20 fois plus élevé chez le dialysé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Infarctus du myocarde : jusqu’à 20 fois plus élevé chez le dialysé

Message par DR wide le Mer 22 Juil - 18:41


Infarctus du myocarde : jusqu’à 20 fois plus élevé chez le dialysé
.
Malgré les progrès techniques, la mortalité des patients dialysés reste élevée. Les complications cardiovasculaires figurent en tête (51 %) avant les infections (13 %), la cachexie (forme extrême de la dénutrition, 13 %), les tumeurs cancéreuses (10 %), la tuberculose (7 %) et d’autres causes (7 %).
De nombreuses études expliquent la surmortalité cardiovasculaire par le taux élevé de phosphore dans le sang (hyperphosphorémie) et l’élévation du bilan phosphocalcique. Le calcium et le phosphore ne se dissolvent plus dans le sang, mais se déposent dans les tissus mous (poumons, peau, cœur, vaisseaux sanguins) contribuant à la calcification cardiovasculaire à travers l’athérosclérose et/ou l’artériosclérose. C’est pour y remédier que, depuis 1980, les sels de calcium et la vitamine D sont largement prescrits pour contrôler l’hyperphosphorémie de la personne dialysée. Pour le Pr. Tilman Drüeke du service néphrologie de l’hôpital Necker, "le facteur de survenue de calcifications le plus facilement modifiable est l’apport excessif de sels calciques et, à ce titre, la quantité maximale ingérée quotidiennement doit être remise en question". La National Kidney Foundation (NKF) prône l’utilisation des chélateurs non calciques du phosphore (une substance capable de former un mélange soluble éliminable par les reins) selon le laboratoire Genzyme, qui commercialise un tel produit, le sevelamer (Renagel®).
Source : Laboratoire Genzyme "Mieux lutter contre les maladies cardiovasculaires chez les dialysés".

DR wide
Moderateur
Moderateur

Messages : 421
inscrit(e) le: : 29/04/2009
Age : 28
Localisation : doc-dzayer

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum