Sujets similaires

     

     


    Partenariat Doc DZ



    Qui est en ligne ?
    Il y a en tout 17 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 17 Invités :: 1 Moteur de recherche

    Aucun

    Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 251 le Mar 26 Mar - 19:40
    Derniers sujets

    Milliaire tuberculeuse

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

    Milliaire tuberculeuse

    Message par Libre-d-espriT le Lun 29 Juin - 13:30

    Milliaire tuberculeuse

    I. définition :
    caractérisée par la dessimination généralisée dans l'organisme de bacilles de Koch avec développement dans les différents tissus de micronodules tuberculeux.
    Elle s'observe à tous les stades de la maladie tuberculeuse et à tous les âges.
    Comme type de description : milliaire aiguë généralisée ou encore appelée :granulie d'Empis qui a pour origine la voie hématogène signifiant ainsi que la généralisation de l'infection tuberculeuse s'est faite par contamination vasculaire .

    II. Clinique :
    elle atteint l'adulte jeune qui a fait récemment une PIT :
    ● état général altéré par une fièvre irrégulière ou continue ou encore par un amaigrissement important est rapide alors que l'appétit est conservé, intense asthénie, pouls rapide (avec la fièvre).
    ● sujet pâle avec cyanose des lèvres : petit herpès.
    ● gêne respiratoire avec divers degrés c'est-à-dire allant de la simple polypnée et à la dyspnée suffocante==> atteinte thoracique dominante (les deux poumons sont touchés).
    ● syndrome pleurétique : peut-être discret, uni ou bilatéral avec un peu de liquide (réaction pleurale minime).
    Examen des autres groupes : très pauvre on peut trouver une légère splénomégalie à peine palpable céphalée et des photophobies : atteinte méningée.
    Examen radiologique : doit être de bonne qualité en apnée inspiratoire plus radio de face, retrouve :
    ● grains de mille :
    -Semis de micronodules répartis dans les deux champs pulmonaires de façon égale, denses et bien limités.
    -aspect sablonneux.
    -aspect atypique : micronodules inégaux ou encore image réticulo micronodulaire : complications de PIT par fistule ganglionnaire : dissémination bronchogène : prédominance unilatérale.
    -autres aspects atypiques : épanchement pleural (syndrome pleurétique). Adénopathies médiastinales.

    III. Examens complémentaires :
    l'examen radiologique est complété par :
    1) IDR à la tuberculine : le plus souvent constante (10 UI).
    2) fond d'oeil : examen systématique conduit à la découverte habituelle deux ou des tubercules choroïdiens au niveau de la cornée.
    3) ponction lombaire : *systématique en phase de milliaire aiguë.
    *impératif en cas de céphalées et de photophobies (méningite
    tuberculeuse).
    -- cytologie : prédominance lymphocytaire, chlorure abaissé, albumine augmentée.
    -- ensemencement du LCR : culture sur milieu de Lowenstein qui est positif selon les laboratoires (à la recherche des B. K.).
    4) examen O.R.L. : laryngo-pharynx en cas de signes d'appel : dysphagie, dysphonie.
    5) examen bactériologique : en dehors de l'examen du LCR on a : tubage gastrique, les urines, chez la femme culture du flux menstruel, du liquide pleural.

    IV. Evolution :
    sans traitement la granulie est mortelle. Avec le traitement on assiste à une régression lente de la fièvre et disparition très progressive des images nodulaires.

    V. Formes de la milliaire :
    viscérale :*méningite tuberculeuse.
    *granulie laryngo-pharyngée.
    *granulie hépatique.
    *polysérite : atteinte simultanée de la plèvre, du péricarde, péritoine, et parfois même des articulations.
    -- Dans toutes ses formes cliniques la localisation pulmonaire est dominant : existence toujours d'une image de milliaire pulmonaire.

    VI. Traitement :
    *repos absolu au lit (atteinte méningée).
    *chimiothérapie antituberculeuse (selon le schéma national), quotidienne, adaptée.
    *la corticothérapie est réservée aux formes avec :
    -état général altéré.
    -insuffisance respiratoire aiguë.
    *traitement intrarachidien peut-être instauré en cas d'atteinte méningée.

    VII. Prévention :
    *vaccination par le BCG : éliminer la forme tuberculeuse grave chez l'enfant : milliaire méningite.
    *traiter toutes les PIT.
    *traitement bien conduit de toute tuberculose
    .

    Libre-d-espriT
    Plume d'Or
    Plume d'Or

    Messages : 1258
    inscrit(e) le: : 01/05/2009
    Age : 29
    Localisation : dans mes revves qui ne se realisent jamais

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Milliaire tuberculeuse

    Message par iska le Lun 29 Juin - 13:49

    merci imili pour ces info

    iska
    Moderateur
    Moderateur

    Messages : 282
    inscrit(e) le: : 14/05/2009
    Localisation : algerie

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Milliaire tuberculeuse

    Message par DR wide le Sam 18 Juil - 17:06

    merci imili

    DR wide
    Moderateur
    Moderateur

    Messages : 421
    inscrit(e) le: : 29/04/2009
    Age : 28
    Localisation : doc-dzayer

    Revenir en haut Aller en bas

    Re: Milliaire tuberculeuse

    Message par Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:25


    Contenu sponsorisé


    Revenir en haut Aller en bas

    Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

    - Sujets similaires

     
    Permission de ce forum:
    Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum